Loire-Atlantique

7è édition de la semaine du film palestinien en Loire-Atlantique

L’édition 2024 accorde une place importante à la jeune génération, à la mémoire, à la transmission.

7è édition de la semaine du film palestinien en Loire-Atlantique, du mardi 24 janvier au dimanche 4 février 2024.

Mercredi 25 janvier, séance d’ouverture de la semaine du film palestinien

La semaine du film palestinien convie la public au cinéma le Concorde à Nantes 20 h 30 pour la séance d’ouverture –  La projection du film Alam, en présence du réalisateur Firas Khoury et de Sandrine Mansour, historienne de la Palestine.

Alam

Fiction, 2022, France, Tunisie, Palestine, 1h44 (VOST) – Réalisateur : Firas Khoury.
Tamer, palestinien, vit en Israël. Il passe un certain temps sur son smartphone, fume des joints, cherche à échapper à l’autorité des parents et suit péniblement ses études dans un lycée où les profs enchaînent les cours magistraux sur la grandeur de l’État hébreu. Tamer ne semble pas destiné à mener des actions militantes jusqu’à l’arrivée de Mayssa. Pour lui plaire, Tamer accepte de prendre part à une mystérieuse opération drapeau à la veille de la fête d’Indépendance israélienne, jour de deuil pour les Palestiniens (la Nakba).

Yallah Gaza

Documentaire, 2023, France, 1h41 (VOF) – Réalisateur : Roland Nurier.
La bande de Gaza, territoire palestinien, où s’entassent plus de 2 millions de personnes, régulièrement et violemment bombardée, maintenue sous blocus par Israël depuis 2007, se sent abandonnée mais n’abandonne pas. Ce documentaire dont le fil conducteur est un groupe de danseurs et danseuses de Dabké, évoluant sur et dans les ruines de Gaza, témoigne de cette « rage de vivre ». Il donne la parole aux gazaoui·e·s, aux responsables
politiques locaux, mais aussi à des israéliens, des historiens, des juristes, des journalistes spécialistes de cette région.

Bir’em

Fiction, 2022, France, 1h15 (VOST) – Réalisateur : Camille Clavel.
Nagham est une jeune chrétienne palestinienne de l’actuelle Galilée (nord d’Israël). Son grand-père porte la mémoire du village. Nagham se nourrit des souvenirs et des poèmes de cet homme paisible auprès duquel elle retrouve un ancrage que la vie en Israël lui dénie. Nagham renoue peu à peu avec l’histoire de Bir’em, avec la Nakba — Kefar Bir’em est un très beau village arabe chrétien détruit en 1948. Nagham décide d’outrepasser l’interdiction de revenir dans les ruines et entreprend de redonner vie à ces lieux laissés comme figés.LE CONNÉTABLE – Clisson 20 h 30 Bir’em, en présence du réalisateur Camille Clavel

The reports on Sarah and Saleem

Fiction, 2018, Palestine, Pays-Bas, Allemagne, Mexique, 2h07 (VOST)
Réalisateur : Muayad Alayan.
La liaison extraconjugale d’un Palestinien, Saleem, livreur de viennoiseries, et d’une Israélienne, Sarah, gérante d’un café à Jérusalem, prend une dangereuse dimension politique lorsque ceux-ci sont repérés au mauvais endroit, au mauvais moment, les mettant face à bien plus que leurs mariages ratés…

7è édition de la semaine du film palestinien en Loire-Atlantique

La Palestine, de fil en aiguille

Documentaire, 2017, Liban, Jordanie, Palestine, 1h18 (VOST) – Réalisatrice : Carol Mansour.
Douze femmes palestiniennes sont assises devant nous et parlent de leur existence avant la Diaspora, de leurs souvenirs, de leurs vies et de leur identité. Les narratrices partagent la crainte permanente que disparaisse l’art ancien de la broderie.

Douze femmes résistantes, déterminées, venues de milieux très différents brodent ensemble l’histoire de leur mère patrie, de leur dépossession, et de leur foi indéfectible dans le triomphe de la justice.

3000 Nuits

Fiction, 2017, Palestine, 1h43 (VOST) – Réalisatrice : Mai Masri.
Dans les années 80, la révolte gronde dans une prison israélienne. Layal, une jeune institutrice palestinienne de Naplouse vient d’arriver, condamnée à 8 ans de prison pour un attentat dans lequel elle n’est pas impliquée. Elle doit affronter les agressions de ses co-détenues israéliennes, condamnées de droit commun et la méfiance des autres Palestiniennes. Layal découvre qu’elle est enceinte et décide de garder l’enfant.

Semaine du film palestinien du mercredi 24 janvier au dimanche 4 février 2024 dans les cinémas de Loire-Atlantique qui participent. Un événement organisé par AFPS  en partenariat avec le CCFD- Terre solidaire 44, l’ABJC de Bouguenais et les Amis d’Abu Dis Solidarité Palestine de Rezé.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page