Ancenis : Magali se bat pour les urgences

La fermeture de nuit des urgences de l'hôpital d'Ancenis-Saint-Géréon exaspère les populations. Magali Terrien, une jeune ancenienne de 38 ans a décidé de se battre.

Ancenis : Magali se bat pour les urgences du centre hospitalier.

Magali Terrien est native d’Ancenis. À 38 ans est comme d’autres habitants du secteur d’Ancenis-Saint-Géréon, elle s’indigne de la dégradation des services de santé publique sur le secteur.

Ce qui met en colère cette jeune femme, c’ est la fermeture des urgences du Centre hospitalier de 17h, jusqu’à 8h30 le lendemain. Ce qu’elle craint, c’est surtout une fermeture totale du service.

Depuis le 1er novembre dernier, les urgences du centre hospitalier d’Ancenis-Saint-Géréon sont fermées la nuit, C’est la deuxième fois cette année que la direction prend cette décision. Une situation qui désespère de nombreux habitants d’Ancenis et des communes alentour parce que « C’est quand même service de proximité qui s’en va encore. »

Ancenis : Magali se bat pour les urgences

Magali Terrien a mis en ligne récemment une pétition afin d’apporter son soutien aux soignants dans cette hôpital. « J’y ai fait des soins et mes proches y ont été soignés. Ici j’ai toujours été soignée correctement. J’ai eu l’occasion d’aller dans des établissements beaucoup plus grands et je me rends compte que ce n’est pas du tout la même chose. C’est pas possible de faire 40 km pour aller se faire soigner. »

Du coté de la direction de l’établissement, on précise que le service d’urgences de l’hôpital d’Ancenis va rouvrir ses portes en intégralité à partir de début janvier. Un répit d’une courte durée, cette réouverture n’est prévue que pour le mois de janvier. Quid de la suite ?  Sandrine Delage, la directrice du centre hospitalier invoque « La gestion du planning des personnels. C’est très complexe. Nous sommes touchés par la situation compliquée de la démographie médicale. »

ancenis-:-magali-se-bat-pour-les-urgences
Magali Terrien était reçue en conseil municipal d’Ancenis-Saint-Géréon le 12 décembre 2022.

Du coté de la mairie, on est bien conscient du problème pour la population. Le maire d’Ancenis-Saint-Géréon, Remy Orhon, souligne le manque cruel de personnel de soin sur l’est de la Loire-Atlantique : « Ici, sur notre territoire, la moyenne est de cinq médecins pour dix-mille habitants. Alors que dans le département de Loire-Atlantique, elle  est de neuf médecins pour 10 000 habitants. »

Magali Terrien était reçue par le conseil municipal en début de semaine. L’ensemble des conseillères et conseillers lui apporte un soutien sans faille.

C’est vital pour nous

« Ça me touche personnellement » continue Magali.  La nuit les malades et les grands blessés sont régulièrement transportés à Nantes, Châteaubriant, ou Angers par les sapeurs-pompiers. L’hôpital d’Ancenis-Saint-Géréon recherche entre deux et trois médecins urgentistes à temps plein afin d’assurer une permanence 24 heures sur 24.

Habituée des réseaux sociaux, Magali Terrien a décidé d’alerter la population du pays ancenien et bien au delà. Elle a d’une part monté un groupe Facebook et d’autre part, elle invite chacun, chacune à signer une pétition sur Change.org.

Les premiers résultats sont encourageants. Elle a reçu un bon écho puisque plus de 3000 personnes signataires ont répondu en moins de deux semaines.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00