Tribune Libre

« Cette décision ne règle pas la crise démocratique

Réaction du président du Département de Loire-Atlantique à la décision du Conseil Constitutionnel sur le réforme des retraites.

« Cette décision ne règle pas la crise démocratique et sociale »
Réaction de Michel Ménard, président du Département de Loire-Atlantique, suite à la décision rendue par le Conseil constitutionnel sur le texte de la réforme des retraites :

« Après le passage en force de la réforme des retraites, le verdict est tombé. Le Conseil constitutionnel juge la majorité de ce texte de loi conforme à la Constitution et rejette la demande de référendum d’initiative
partagée.

Je ne conteste pas cette décision des Sages mais je rappelle qu’elle ne règle pas, et ce n’est d’ailleurs pas son rôle, la crise démocratique et sociale de notre pays. Une crise qui franchit une nouvelle fois un cran supplémentaire en creusant le fossé entre les citoyens et nos instances démocratiques.

Notons que les mois de mobilisation contre cette réforme, la force de l’union intersyndicale et le rejet massif des Français ne semblent pas atteindre un président de la République complétement déconnecté des réalités sociales de notre pays. Depuis des mois, nous martelons un message clair et argumenté : cette réforme est injuste, brutale et injustifiée. Malgré tout, nous sommes face à un président qui s’obstine, qui souffle sur les braises de la colère sociale en refusant le débat, le dialogue… Qu’attend-t-il pour retrouver la raison ?

J’appelle le président Emmanuel Macron à ne pas promulguer la loi, à cesser cet affrontement et à apaiser le pays en reprenant le dialogue dans le respect de nos institutions et des corps intermédiaires. »

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page