Châteaubriant

Châteaubriant : la Halle de Béré rétrécit

Plus le nombre d'habitants de Châteaubriant augmente, moins il y a de monde aux vœux du maire.

Châteaubriant : la Halle de Béré rétrécit. La salle multifonctions de Châteaubriant semble avoir perdu de sa superficie en une année.

La lecture des journaux locaux est riche d’enseignement

Comme chaque début d’année, les municipalités de tous bords présentent leurs vœux aux habitants.

A Châteaubriant, ils avaient lieu ce lundi 15 janvier. Le quotidien Ouest-France y envoie un correspondant; la manifestation n’est sans doute pas assez importante pour être couverte par une ou un journaliste. Le correspondant local de presse titre :

 » L’incontournable cérémonie des vœux s’est tenue lundi 15 janvier 2024, à Châteaubriant (Loire-Atlantique). Avec plus de 650 Castelbriantais présents, la halle de Béré a fait salle comble. »

Châteaubriant : la Halle de Béré rétrécit
© Capture d’écran d’Ouest-France

Donc après le constat d’une salle « comble », on en déduit qu’on ne peut pas en mettre beaucoup plus.

Un an avant, le double d’habitants présents

Si l’on remonte un an auparavant, à propos du même événement, la cérémonie des vœux aux habitants par la municipalité de Châteaubriant, l’hebdomadaire local sous la plume de Marie Mangane titrait :

« Ils étaient plus de 1200 ce lundi 16 janvier 2023 à gagner la Halle de Béré pour participer à la traditionnelle cérémonie des vœux de la municipalité de Châteaubriant (Loire-Atlantique)…

Châteaubriant : la Halle de Béré rétrécit
© Capture d’écran de l’Eclaireur

L’auteure de ces lignes était devin, car, dans ce même article on y apprend que  le 16 janvier 2023,

 » Des changements seront aussi à découvrir en ville avec la poursuite des grands travaux engagés notamment dans le cadre du plan Action coeur de ville. Les fouilles archéologiques sont en train de se terminer aux Terrasses, le chantier va donc pouvoir reprendre. En mars, une nouvelle phase du chantier de la rue du château débutera avec le remplacement des canalisations d’eau potable.

À l’été prochain, la mise en valeur du rempart à proprement parler sera effectuée. » (sic)

A force de toujours trop faire plaisir au pouvoir en place, il y a longtemps que les journalistes locaux y ont perdu leur âme. On savait que dans l’enseignement les fondamentaux se perdaient. Il serait grand temps de remettre au goût du jour des leçons d’arithmétique, de comptage. Et que l’on fasse de nouveau figurer au programme des cours de morale.

Alain Hunaut a la mémoire courte

Au soir des dernières élections municipales qui confortait Alain Hunault avec 64% des voix exprimées, Alain Hunault se voulant magnanime, s’adressant au public :  » Je serai le maire de tous les Castelbriantais… ».

Lundi soir, lors des vœux, il a interdit l’opposition de monter sur la scène de la Halle de Béré. C’est nier que 36 % des électrices et électeurs ont fait un autre choix.

Alain Hunault s’en défend, expliquant que les membres de la majorité « aiment bien rester entre eux « .

La cérémonie des vœux est payée avec l’argent de tous les Castelbriantais.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page