Châteaubriant

Châteaubriant : le nouveau visage de la Grande Rue

Sens de circulation, nombre de places de stationnement, terrasses et fleurissement et durée des travaux ? Une présentation du projet de la Grande Rue avait lieu en mairie, jeudi 8 juin.

Châteaubriant : le nouveau visage de la Grande Rue. Une réunion publique sur l’aménagement de la voie du cœur de ville, réunissait vingt riverains. Il ne s’agissait pas d’une concertation mais d’une présentation des travaux qui débutent dans quelques semaines. M.Sébastien Derbanne, directeur des services techniques, présentait en images le projet.

chateaubriant-le-nouveau-visage-de-la-grande-rue

En décembre 2023, le nouveau visage

Le choix a été celui d’un sens de circulation à partir de la rue du château, en direction de l’ouest. Il sera possible pour un piéton ou un cycliste d’arriver rue Aristide Briand. L’automobiliste, quant à lui, devra obligatoirement tourner sur sa gauche rue du Pélican. Deux bornes rétractiles empêcheront la circulation des véhicules au droit de la rue du Pélican.

À la question d’une riveraine qui s’inquiète, de seulement quatre places de stationnement après rénovation, Alain Hunault, prenant la réunion en cours, rétorque qu’en 22 ans, depuis son arrivée au pouvoir, les places et les parkings se sont multipliées. Et de citer les parkings nouveaux.

Le maire de Châteaubriant oublie qu’il a détruit le parking, place Ernest Bréant.

En lieu et place de la patinoire, d’hiver et du jardin éphémère, l’été, se tenait un parking bien pratique pour faire ses courses en centre-ville de Châteaubriant.

Plus récemment, vendredi 9 juin 2023, lors du conseil municipal, Mme Catherine Ciron parle de l’aménagement futur de la place des terrasses avec une diminution du nombre de places de stationnement.

Il y a là comme une volonté affichée de favoriser les commerces de la zone commerciale Horizons, route de Saint-Nazaire, au détriment du commerce de détail de centre-ville.

Une rénovation low cost

À plusieurs reprises et répondant à l’assistance, M.Derbanne explique que les réseaux souples ( électricité, téléphonie) restent sur les façades par pure économie.  Économie également pour la chaussée de 3 m de large qui sera un simple enrobé. Un dallage sur les trottoirs de part et d’autre de la voie. Le technicien nous promet 2 cm de différences de niveau entre le refuge stationnement et le trottoir.

On nous parle également de fleurissement. Toutes les études montrent aujourd’hui que fleurir un ville n’est pas la garantie d’un air plus pur.

Aucun chiffrage des travaux ne sera communiqué à l’assemblée. Les travaux commencent en juillet 2023 pour une durée d’environ six mois.

Le chantier de la rue du château est en attente. Depuis l’éboulement d’une partie du rempart ouest, le Département de Loire-Atlantique et la Ville de Châteaubriant sont en contentieux. Cela risque de durer quelques années.

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page