Châteaubriant : les femmes subissent aussi des violences

Châteaubriant : les femmes subissent aussi des violences. Le 25 novembre n’est plus vraiment la fête des Catherinettes. Cette date est devenue, la journée internationale des violences faites aux femmes.

A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 10 décembre, des actions sont menées afin de sensibiliser le grand public à ce fléau.

Près d’une femme sur trois a subi des mauvais traitements

La violence basée sur le genre n’est pas inévitable. C’est l’affaire de toutes et de tous. Toutes les 7 minutes, une femme est victime de viol ou d’une tentative de viol.

À Châteaubriant aussi

Dans le Pays de Châteaubriant, les violences faites aux filles et aux femmes existent comme ailleurs. Un collectif tente de sensibiliser, de mener des actions pour que les consciences s’éveillent.

Mercredi matin, jour de marché, rue Aristide Briand, les chalands pouvaient voir des inscriptions faites au pochoir sur le bitume (notre photo). Cette action s’accompagnait d’une distribution de tracts sur les voitures. Ce flyer dénonce les commentaires obscènes, les compliments physiques non sollicités, les regards lorgnants. Le collectif s’indigne également sur le sexisme ordinaire, le chantage, le harcèlement ou les insinuations sexuelles non désirées.

« Les agressions sexuelles n’ont aucune justification, ni le mode de vie, ni le comportement, ni le fait d’être en couple, ni la manière de s’habiller…»

Appeler le 39 19

Le 3919 pour les femmes victimes de violence accessible 24h/24 et et 7 jours sur 7.

Chantage, humiliation, injures, coups… Les femmes victimes de violences peuvent contacter le 3919. Gratuit et anonyme, ce numéro de téléphone est désormais accessible 24h/24 et 7 jours sur 7. La plateforme d’écoute des victimes de violences conjugales, sexistes et sexuelles est donc joignable sans interruption.

Le numéro 3919, soutenu par le ministère en charge des Droits des femmes et géré par la « Fédération nationale solidarité femmes » s’appuie sur un partenariat avec les principales associations nationales luttant contre les violences faites aux femmes.

La date du 25 novembre

La date du 25 novembre est un hommage rendu aux trois sœurs Mirabal. Les sœurs Mirabal, Patria, Minerva et María Teresa, sont héroïnes et martyres de la lutte contre le dictateur Rafael Trujillo, qui dirige la République dominicaine de 1930 à 1961. On les surnommait aussi les sœurs « Mariposas » (Papillons).

À Châteaubriant, des femmes font entendre la voix des femmes. Leur chorale empruntent leur nom aux sœurs Mirabal, Las Mariposas. Elle se produisent en région. Alors si vous les voyez programmées, foncez les voir et les entendre. Ici un aperçu de leur talent en vidéo.

https://youtu.be/Op63kfmRGZw

 

 

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00