Pourris gâtés en avant-première à Émeraude Cinéma

A Émeraude Cinéma Châteaubriant, la sélection Art et Essai de la semaine est Ibrahim et la séance P’tits Loups : Wallace et Gromit - Cœur à modeler au tarif unique de 3.70€ !

Pourris gâtés en avant-première à Émeraude Cinéma à Châteaubriant. L’occasion de se faire une sortie en famille ou entre amis avec Pourris gâtés, le dimanche 29 août 2021 à 14h45.

De Nicolas Cuche
Par Nicolas Cuche, Laurent Turner
Avec Gérard Jugnot, Camille Lou, Artus.

Le film fait partie de la Sélection Officielle de l’Alpe d’Huez 2021.

Les horaires des séances à Émeraude Cinéma Châteaubriant du 25 au 31 août 2021.

Paresseux, capricieux, fêtards, les trois enfants de l’homme d’affaires Francis Bartek ne font rien de leur vie, à part dépenser l’argent que leur père a durement gagné.
Lassé par leur comportement, celui-ci leur fait croire qu’ils sont totalement ruinés, les forçant ainsi à faire l’impensable: travailler !

Pourris gâtés est l’adaptation, très libre, du film mexicain à succès Nosotros los Nobles de Gaz Alazraki, dans lequel un père décide de donner une leçon à ses enfants qui va finalement se retourner contre lui. Le réalisateur Nicolas Cuche explique : “Le thème m’a séduit d’abord parce que j’ai trois enfants mais aussi parce qu’il évoque des problématiques actuelles concernant la transmission. Comment donner le goût de l’effort.

Source d’inspiration

Laurent Turner, co-auteur du film, connaît bien Monaco, ce “zoo” de super riches un peu déconnectés de la réalité mais pourtant bien réel. Un cadre qui a servi de source d’inspiration pour façonner les personnages. Nicolas Cuche confie : “Laurent connaît aussi quelques monégasques dont nous nous sommes inspirés. Le trait, parfois, est à peine forcé, beaucoup moins qu’on ne pourrait l’imaginer. Les trois personnalités se sont dessinées assez.

Retour aux sources

L’essentiel du film se déroule toutefois à Marseille : un retour aux sources à la maison familiale que les enfants de Francis n’ont jamais connue. Le metteur en scène précise : “Et on sent bien que Francis le fait pour eux mais aussi pour lui. Il a ce besoin de se reconnecter avec sa base, de retrouver la simplicité d’avant pour la communiquer à ses enfants. C’est dans cette maison qu’on comprend qu’il a été maçon, qu’il a travaillé sur des chantiers avec son père. C’est la maison de la rédemption en quelque sorte.”

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00