Claire Diterzi : deux soirs à l’Opéra Graslin

Claire Diterzi : deux soirs à l’Opéra Graslin dans son nouveau spectacle  : «Je garde le chien… et l’orchestre ».

En quête de liberté artistique, Claire Diterzi nous offre  une prestation vocale impressionnante sublimée par la palette orchestrale des musiciens de l’ONPL.

En 2018, on avait laissé Claire Diterzi et son Arbre en Poche, sa version revisitée du Baron Perché d’Italo Calvino.

Claire Diterzi : Je garde le chien… et l’orchestre

 « Aujourd’hui, Je garde le chien et l’orchestre marque une nouvelle étape d’un parcours que j’ai toujours voulu le plus ouvert et transdisciplinaire possible. À travers mes collaborations avec les chorégraphes (Philippe Decouflé, Dominique Boivin) comme les gens de théâtre (Marcial di Fonzo Bo, Rodrigo Garcia), mon ambition a toujours été de mettre à bas les cloisons et les étiquettes qui séparent et atrophient les esthétiques comme les disciplines artistiques. À commencer par celles qui continuent de distinguer la musique dite “écrite” de ces musiques prétendument “populaires” . Étendre le domaine de la chanson, mais aussi détendre l’univers du “classique”.

Avec la complicité de Sylvain Griotto – compositeur et arrangeur non seulement polyglotte (il manie le langage classique aussi bien que l’idiome “pop”) mais surtout polymorphe – et du scénographe et metteur en scène Fred Hocké, il s’est agi de faire saillir la cohérence de ce corpus éclectique : d’ordonner ces chansons suivant un fil narratif et dramaturgique qui, à sa manière, et sans ménager les rebondissements, raconte une histoire. Une histoire qui est d’abord celle d’une voix : tantôt parlée, tantôt chantée, tour à tour gouailleuse, chuchotée, aérienne ou lyrique, elle a toujours été, depuis mes débuts sur la scène punk avec Forguette Mi Note, mon premier instrument d’émancipation. »

17 de ses chansons issues de son répertoire, avec l’ONPL

Tout au long de ce concert, Claire Diterzi nous entraîne dans une balade musicale, tonique et décalée. En quête de liberté artistique, elle offre au public une prestation vocale impressionnante. Convoquant son histoire personnelle, le sens de l’ironie toujours aussi aiguisé, elle met en lumière sa volonté d’affranchissement du show-biz. Un spectacle utile qui éveille les consciences et interroge sur le rôle de l’artiste.
Quand la chanteuse pop-rock Claire Diterzi nous invite à voir l’orchestre symphonique autrement…

Claire Diterzi chant
Sylvain Griotto arrangements
Maud Trutet & Nadia Simon chœurs
Anne Laurin son
Fabienne Touzi dit Terzi costumes
Cédric Grouhan  direction artistique
Orchestre National des Pays de la Loire 
Didier Benetti direction musicale

Coréalisation ONPL / La Bouche d’air / Angers Nantes Opéra.

Durée : 1h15

 

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00