Sport

Coupe du monde de Rugby : Nantes favorise l’accès à tous

Les rugbymen internationaux seront à la Beaujoire pour quatre matchs. Ali Rebouh revient sur la responsabilité sociale et environnementale lors de cette compétition

Coupe du monde de Rugby : Nantes favorise l’accès à tous.

Le stade de la Beaujoire est prêt. Il accueille les samedis 16 et 30 septembre et le week-end des 7 et 8 octobre 2023, quatre matches de la coupe du monde de Rugby. Les travaux en cours de finition concernent l’accessibilité. La métropole nantaise souhaite s’engager encore plus loin dans la RSE (la Responsabilité Sociale et Environnementale). Rencontre au Stade avec Ali Rebouh, 3éme adjoint de la Maire de Nantes, délégué aux sports et vice-président de Nantes Métropole.

« La Responsabilité Sociale et Environnementale est un engagement moral »

Les aménagements au stade de la Beaujoire ont été dictés par un cahier des charges strict.  Avec une attention particulière aux aspects RSE, comme le confirme Ali Rebouh. « Tous les grands événements ont la responsabilité morale d’être engagés dans une telle démarche.(…) Nous avons voulu que cela ne soit pas seulement des mots mais se traduise par des actions concrètes. Par exemple, nous avons travaillé sur un plan de mobilité complet. Avec l’objectif qu’un maximum de spectateurs puisse soit venir en train, soit en tram, soit en vélo ou à pied. Nous allons porter le nombre de places de vélos à 1100. C’est un devoir et une responsabilité face aux défis écologiques qui sont les nôtres », poursuit l’élu.

« L’accessibilité, cela concerne aussi les personnes à mobilité réduite »

La responsabilité sociale n’est pas oubliée. « On a augmenté le nombre de place accessibles aux personnes à mobilité réduite de 89 à 134 » précise Ali Rebouh. Avec pour ces supporters la possibilité d’accéder désormais aux tribunes Erdre, Loire et Présidentielles. (30 places réservées dans ces 3 tribunes en plus des places existantes déjà en tribune Océane). « Il y a des parkings dédiés aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR). Mais aussi des navettes électriques pour permettre leur acheminement de la Haluchère jusqu’au stade » complète l’adjoint aux sports.

« Permettre aux publics les plus éloignés d’assister un match »

« Rendre l’événement accessible au plus grand nombre, c’était une priorité pour nous », poursuit Ali Rebouh. Et si le stade de la Beaujoire avec une capacité maximale de 32 000 places n’a pu satisfaire toutes les demandes de billets, des places sont réservées pour le public jeune. « Notre volonté, c’était que les publics métropolitains les plus fragiles au niveau financier puisse être de la fête. Nous avons mis en place une billetterie sociale pour aller chercher les enfants de l’animation sportive municipale et des centres ACCORD. » explique l’adjoint de la Ville de Nantes.

Un village rugby gratuit pour tous et toutes

Et pour tous ceux et toutes celles qui ne pourront pas assister aux matches, Nantes Métropole ouvre un village rugby au Parc des Chantiers en cœur de ville. Dès le vendredi 8 septembre, le village accueillera jusqu’à 7 000 spectateurs. On assistera à la retransmission de 8 matches. Le Village Rugby proposera de nombreuses animations et activités sportives pour tous les âges.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page