Loire-Atlantique

De nouvelles brigades de Gendarmerie en Loire-Atlantique en 2024

Deux brigades mobiles à Héric et la Turballe et deux brigades fixes à Pont-Saint-Martin et Chaumes-en-Retz, ce sont 32 gendarmes de plus en Loire-Atlantique.

De nouvelles brigades de Gendarmerie en Loire-Atlantique en 2024.

Le général Laurent Le Gentil, commandant le groupement de Gendarmerie des Pays de la Loire accompagnait, ce mercredi 7 janvier 2024, le Préfet lors de la présentation du Bilan 2023 de la délinquance en Loire-Atlantique.

Le patron des gendarmes en a profité pour revenir sur la création de quatre brigades dans le département.

Deux brigades fixes et deux brigades mobiles

Ce sont 32 gendarmes supplémentaires affectés en Loire-Atlantique.

Le lundi 2 octobre 2023, le Président de la République annonçait l’implantation des nouvelles unités de Gendarmerie, fixes ou mobiles. 238 au niveau national. La Loire-Atlantique en aura quatre. Le département bénéficie de la plus grosse dotation pour un département.

Entre 2007 et 2016, ce sont 500 brigades de Gendarmerie qui fermaient sur le territoire national.

Chaumes-en-Retz, Pont-Saint-Martin, La Turballe et Héric

Au nord de Nantes, le long de la 2×2 voies Nantes-Rennes, c’est à Héric que l’on trouvera une brigade mobile.

A la Turballe, ce sera également une brigade mobile qui ouvrira en 2024. Le littoral ligérien reçoit un afflux de population à la belle saison.

Au sud de Nantes, c’est à Pont-Saint-Martin, qu’une nouvelle brigade sera installée. Le flux de circulation vers le sud est important sur cet axe.

Enfin, le Pays de Retz bénéficie de l’arrivée de nouveaux militaires avec l’ouverture d’une nouvelle brigade à Chaumes-en-Retz.

Opération « Tempête 44 »

Lors de la présentation des chiffres 2023, le général est revenu sur l’opération « Tempête44″. Conduite du 10 au 13 octobre 2023 par le Groupement de Gendarmerie départemental ( CGD) 44, conjointement avec le ministère de la Justice, sur l’initiative du ministère de l’intérieur et des Outre-Mer, dn,s l’objectif de lutter contre toutes les formes de délinquance. L’opération  » Force Tempête 44″ mobilisait 958 gendarmes, dont un escadron de gendarmes mobiles  » Guépard » et l’unité nationale d’investigation. « Tempête44 » a notamment été le cadre d’une opération judiciaire qui a permis le démantèlement d’une organisation criminelle à l’origine de plus de 250 faits de vols commis dans plus de 25 départements.

Visuel : Alain Moreau.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page