Nantes

Feydeau-Commerce : la vie reprend ses droits

Du granite, des massifs de fleurs et des fontaines, le nouvel espace Feydeau-Commerce redonne la place au piéton dans la ville. Le public est invité le samedi 13 mai 2023 pour une journée festive de présentation.

Feydeau-Commerce : la vie reprend ses droits.

Une coulée verte et claire a pris la place du bitume et de la circulation quotidienne de cinq-cents bus et d’un flot incessant d’automobiles. Nantes Métropole et la Ville de Nantes ont confié à Jacqueline Osty, paysagiste de renom, le soin de redessiner les larges espaces publics que les comblements de la Loire avaient laissés.

Promenade nantaise de la gare à la Loire

« La transformation de Feydeau-Commerce s’inscrit dans ma volonté forte de changer de modèle dans la manière de penser la ville. Comme nous l’avons fait pour les parvis nord et sud de la gare, comme nous le ferons demain quand nous dessinerons le nouveau visage de la place de la Petite Hollande, nous pensons de nouveaux espaces de vie et de respiration pour rendre la ville plus agréable malgré les conséquences du changement climatique. » explique Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole.

feydeau-commerce-la-vie-reprend-ses-droits
Jacqueline Osty, paysagiste et Johanna Rolland, maire de Nantes lors de la présentation. © Alain Moreau.

Chaque jour cent mille personnes empruntent cet espace

Pour Jacqueline Osty, paysagite, qui a dirigé le projet : « Redonner à voir le patrimoine visible, la courbe des façades et l’architecture des quais, évoquer le patrimoine invisible d’un bras de Loire comblé, accueillir la nature et ses variations saisonnières dans un lieu éminemment urbain traversé par les flux du tramway, des piétons et des cyclistes…c’est ce que l’Atelier AJOA et moi-même avons souhaité mettre en évidence et par le biais d’un dessin ouvert et fluide comme l’eau de la Loire et accueillir des usages multiples de la promenade à la contemplation, de la fête au quotidien… une pause urbaine nantaise en plein cœur de la ville. »

Feydeau-Commerce
© Alain Moreau

Depuis peu, ce sont des iris qui colorient l’espace, ils laisseront bientôt place à la floraison d’autres espèces caduques. Jacqueline Osty a mis en place un jardin des quatre saisons. Avec ses équipes, elle a observé questionné. Des arbres ont été abattus, ils apportaient trop d’humidité au bâti. D’autres ont pris la relève, le choix d’une plus grande diversité d’essences, mieux espacés a primé. Le choix est de faire cohabiter plusieurs strates végétales, avec des arbres structurants composés de hautes tiges de 15 m, des « îles vertes » composées d’arbustes de 1 m environ, d’une strate basse de 30 à 90 cm mélangeant vivaces fleuries, bulbes et graminées légères dans lesquelles sont implantées des cépées fleuries ou fruitières.

feydeau-commerce-la-vie-reprend-ses-droits
© Alain Moreau

Redonner la place au piéton

Avec plus de 17 000 m2 d’espace piétonnisés, soit trois fois plus qu’auparavant, l’aménagement imaginé par Jacqueline Osty a été conçu pour les piétons et appelle à la promenade et à la découverte d’une architecture autrefois masquée par de sombres rideaux d’arbres. Feydeau-Commerce fait aujourd’hui la part belle aux modes de transports doux, les vélos et les piétons peuvent circuler plus librement et en sécurité, tandis que les différents arrêts de bus qui venaient saturer l’espace ont aujourd’hui été redistribués le long du boulevard des 50 otages.

Près de 400 mètres de bancs

Au végétal coloré, vient contraster le granite du sol et des bancs. Il convient de saluer le retour de mobilier pour faire une pause. Des bancs en minéral monolithe qui trace une ligne horizontale, des bancs jardinières, loin des bancs anti SDF que l’on voit trop souvent dans nos métropoles, nos gares, nos jardins.

De ce qui s’apparentait à une gare routière de bus, Feydeau-Commerce est ainsi devenu un espace plus apaisé.

Nantes est confrontée, comme d’autres grandes villes au enjeux de réchauffement climatique. La Ville veut ainsi offrir un lieu de vie végétalisé pour se rafraîchir en période estivale …

feydeau-commerce-la-vie-reprend-ses-droits
Des fontaines en circuit fermé seront les bienvenues à la belle saison © Alain Moreau

La sécurité retrouvée

Un enjeu de taille également, celui de la sécurité. Supprimer les édicules, aplanir la place et effacer ses différents niveaux, veiller à ne replanter qu’un végétation aérée, tout cela a pour but de réduire considérablement les points de deal qui étaient présents à Commerce. Exit donc, les recoins propices à la délinquance. Cinq caméras vidéos s’ajoutent à l’existant, portant à treize leur nombre sur cet espace, afin de rassurer le public et apaiser le lieu. Johanna Rolland veut en finir avec l’image ternie de Commerce.

A l’image du débitumeur de Jean Jullien, la Ville de Nantes souhaite ramener la vie en centre ville. Cela passe par l’augmentation sensible du végétal, la création d’ilots de fraicheur. Entre l’ile Feydeau et la place du Commerce, il y a à présent des fontaines, où l’eau circule en circuit fermé. Tout comme au miroir d’eau, cet élément est essentiel : la vie reprend ses droits.

Feydeau-Commerce en quelques chiffres

Coût global : 30,3 M€
2,7 ha aménagés
100 000 piétons chaque jour
3 400 m2 de surface d’espaces végétalisés
1 051 arbustes
29 621 graines de plantes vivaces
1 500 plants d’iris
17 000 m2 d’espaces piétonnisés
400 m2 de fontaines
Linéaire de 390 mètres de bancs
13 caméras de vidéo-surveillance sur le secteur.

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page