Loire-Atlantique

Huitres, moules et coquilles Saint-Jacques interdites à la pêche

Cette interdiction fait suite à la prolifération d'une algue Dinophysis qui produit une toxine entraînant des troubles digestifs chez le consommateur de coquillages.

Huitres, moules et coquilles Saint-Jacques interdites à la pêche sur le Traict sud du Croisic.

Par arrêté (2023-DDPP-55) du 3 novembre 2023, le préfet de la Loire-Atlantique a interdit la pêche, le ramassage, le transport, le stockage et la commercialisation des coquillages du groupe 3 à titre professionnel et de loisir destinés à la consommation humaine en provenance de la zone 44.06.02 : Traict Sud du Croisic.

Les coquillages de groupe 3 sont les coquillages non fouisseurs, c’est-à-dire les autres mollusques bivalves filtreurs (huîtres, moules, coquilles Saint-Jacques…).

Cette interdiction fait suite à la présence en E.Coli supérieur au seuil réglementaire dans les coquillages.

Les professionnels concernés procéderont au retrait des coquillages mis sur le marché à compter du 2 novembre 2023 pour cette zone.

Par ailleurs, le préfet de la Loire-Atlantique a précédemment interdit par arrêté (2023-DDPP- 554) la pêche, le ramassage, le transport, le stockage et la commercialisation des coquillages à titre professionnel et de loisir destinés à la consommation humaine en provenance d’une large partie du littoral du département (zones 0, 3 et « Loire Atlantique Nord » pour tous les coquillages, zone 4 pour les moules, zone 5 pour les moules et zone 8 pour les pétoncles).

Cette interdiction fait suite à la prolifération d’une algue Dinophysis qui produit une toxine entraînant des troubles digestifs chez le consommateur de coquillages.

La Préfecture conseille aux consommateurs de ne pas ingérer et de détruire les coquillages provenant de la zone d’interdiction qui seraient encore en leur possession.

Par ailleurs il ne faut  pas consommer des coquillages dont l’origine géographique est incertaine.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page