Nantes

Johanna Rolland confirme l’arrêt du projet d’Arbre aux hérons

L'espoir de voir construire un Arbre aux hérons avec un mécénat privé tombe à l'eau. Ce projet privé est retoqué par l’absence de mise en concurrence s’agissant du domaine public.

Johanna Rolland confirme l’arrêt du projet d’Arbre aux hérons. Il y a un an, le 15 septembre 2022, Johanna Rolland, maire de Nantes, présidente de Nantes Métropole avait décidé de mettre un terme au projet d’Arbre aux hérons en raison du surcoût du projet, du contexte nouveau de la guerre en Ukraine et ses conséquences sur la hausse du coût des matières premières et de l’inflation, mais aussi de la prise de conscience de l’urgence climatique dans l’ensemble de la société.

Yann Trichard, Président de la CCI Nantes-St-Nazaire, avait alors annoncé engager un travail visant à étudier la faisabilité d’un tel projet exclusivement avec des financements privés.

Le groupe projet associant toutes les expertises nécessaires a démontré la faisabilité économique du projet, grâce à un montage basé sur une convention d’occupation temporaire de l’espace public.

Toutefois, les conseils juridiques de la Métropole, saisis du dossier, ont indiqué qu’un tel montage dans la carrière Misery présentait des risques juridiques quant à sa légalité, en particulier par l’absence de mise en concurrence s’agissant du domaine public.

Les porteurs du projet ont exploré d’autres localisations à la pointe ouest de l’Ile de Nantes. Ces hypothèses ont été étudiées, mais outre des questionnements urbanistiques, elles ne remplissaient pas les conditions nécessaires en termes de sécurité des flux piétons en bord de Loire.

Par ailleurs, la possibilité de réutilisation des études financées par la puissance publique au bénéfice d’un porteur de projet privé soulevait également une insécurité juridique.

Johanna Rolland a décidé de confirmer l’arrêt du projet d’Arbre aux hérons

L’ensemble de ces éléments ont été transmis à Yann Trichard et partagé avec les entreprises mécènes du fonds de dotation ce jeudi 14 septembre 2023, les auteurs ayant quant à eux été informés de cette décision au préalable. Les contributeurs individuels de la campagne de crowdfunding recevront via le fonds de dotation un courrier de la part de Johanna Rolland pour les en informer personnellement.

Par ailleurs, le conseil d’administration du fonds de dotation de l’arbre aux hérons réuni le 26 avril 2023 avait voté, conformément aux statuts du fonds, le reversement à Nantes Métropole des fonds collectés auprès des mécènes et non encore versés à la Métropole. Fabrice Roussel, 1er vice- président de Nantes Métropole, s’est engagé lors de ce CA à ce que ces fonds financent la mise en exploitation du Grand Héron, propriété de la Métropole.

Johanna Rolland souhaite qu’un travail de réflexion soit rapidement lancé en ce sens avec les auteurs, la Compagnie La Machine et la Société Publique Locale (SPL) Le Voyage à Nantes, pour une mise en exploitation du Grand Héron sur l’esplanade des nefs dès la saison touristique 2024/2025, et que se poursuivent la magie et la féerie des Machines à Nantes.

Visuel de Une : Alain Moreau

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page