Tribune Libre

La FCPE et l’intersyndicale éducation appellent à manifester

La FCPE et l’intersyndicale éducation appellent à manifeste samedi 23 mars au miroir d’eau à Nantes à 10 h 30.

Suite à de nombreuses réunions organisées en février et mars dans les écoles, les établissements et les secteurs géographiques du département, réunissant à chaque fois plusieurs dizaines de personnels et de parents d’élèves, les personnels de l’éducation de la Loire-Atlantique étaient massivement en grève ce mardi 19 mars.

Parents d’élèves et personnels sont fermement opposés aux mesures dites du « choc des savoirs » publiées au JO du 15 mars : groupes de niveau en mathématiques et en français dans les collèges, évaluations nationales
généralisées dans les écoles pour piloter les destinées scolaires des élèves, conditions durcies pour l’obtention du DNB qui plus est requis pour le passage au lycée, classe prépa-seconde en lycée, manuels labellisés, méthodes pédagogiques imposées, réforme du lycée professionnel.

La FCPE et l'intersyndicale éducation appellent à manifester

Ces mesures opèrent une transformation majeure de l’École publique, en aggravant les logiques de concurrence et de compétition scolaires nuisibles à l’ensemble des élèves, en instaurant un tri social préjudiciable aux poursuites d’études des élèves les plus fragiles, notamment celles et ceux des classes populaires, et en conférant aux formations privées une attractivité accrue.

La mise en place des mesures du « choc des savoirs » a des effets induits sur les fermetures de classes dans les collèges, sur l’augmentation des effectifs par classe et sur la suppression de nombreux dispositifs pourtant plébiscités par les personnels et par les élèves (dédoublements, coenseignement, chorales…).

Ces mesures interviennent enfin à un moment où le manque de moyens étrangle le service public d’éducation :
postes non pourvus, remplacements non assurés, effectifs par classe parmi les plus élevés d’Europe, précarisation des emplois, salaires des personnels parmi les plus faibles de l’OCDE.

Nos organisations appellent tous les parents d’élèves et tous les personnels de l’Éducation nationale dans le département à se réunir et se coordonner dans les écoles et établissements, ainsi qu’à se mobiliser pour le retrait des mesures dites du « choc des savoirs » et pour un investissement massif dans l’École publique.

Elles appellent les parents, les personnels et toutes celles et ceux pour qui l’égalité d’accès aux savoirs scolaires est un impératif démocratique à une manifestation samedi 23 mars à 10h30 à Nantes (miroir d’eau).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page