Loire-Atlantique

La Galette des Reines sur la scène du Quatrain à Haute-Goulaine

Sur la base de témoignages audio fidèlement retranscrits, les actrices de la Compagnie KF propose ici une pièce singulière, à mi-chemin entre fiction radiophonique et journalisme.

La Galette des Reines sur la scène du Quatrain à Haute-Goulaine, vendredi 13 octobre 2023, à 20 h 30.

À l’origine, des témoignages audios non fictionnels et fidèlement retranscrits.
Viviane, Danièle, Juliette, Melissa, Soraya, sont de générations et de conditions sociales différentes. Des paroles de femmes, dont le parcours de vie n’est pas le modèle attendu, ne suivant pas toujours les codes du politiquement correct, souvent considérées à la marge.

Chacune a un rapport particulier à l’argent, dans la volonté d’en acquérir par elles-mêmes et pour elles-mêmes. Elles rendent compte des petits et grands arrangements avec les moyens du bord pour répondre aux besoins et se satisfaire des plaisirs de la vie. Des témoignages de liberté d’agir et de penser. Elles cultivent un goût pour l’art de la débrouille.

La Galette des Reines n’est pas une apologie du délit, sinon bien celle de la désobéissance, une rébellion à petite échelle face à la loi.

L’humour dévoilé évite toute tentation de jugement moral

Ces dames ne se refusent rien (et) c’est bien naturel.
Le passage à l’oralité se veut rigoureusement fidèle à la langue de chacune des protagonistes, et la musicalité du langage parlé devient poésie sonore.

Un fil se tend entre le réel et la fiction.

Leurs propos nous interrogent sur notre propre relation à l’argent, nos certitudes notre morale et nos choix.

C’est la mise en lumière de ces femmes dont il est rare d’entendre le propos, de celles qui ne pratiquent pas l’art du discours, de ces femmes rebelles qui témoignent de la liberté d’agir et de penser. Nous préférons à l’orientation sociologique et ou psychologique une plongée poétique à partir du réel. Une ode à la poésie du langage parlé. Il ouvre le champ du sensible, souhaitant offrir toute liberté au public de se faire sa propre interprétation des personnages.

Camille Kerdellant et Rozenn Fournier fondent leur travail théâtral en s’intéressant particulièrement à l’oralité et l’organisation musicale du texte. Il s’agit d’un théâtre où le récit souligne le rôle narrateur–trice de l’acteur-trice.

Crédit photo : Jeanne Paturel.

La Galette des Reines sur la scène du Quatrain à Haute-Goulaine, vendredi 13 octobre 2023, à 20 h 30.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page