Nozay

La Grigonnais : une soirée de solidarité avec Madagascar

Sagarnaga se produit à La Grigonnais à l'occasion d'une soirée solidarité avec l'Ile de Madagascar. Un repas-spectacle pour connaître un peu mieux ce pays parmi les plus pauvres de la planète.

La Grigonnais : une soirée de solidarité avec Madagascar est proposée samedi 30 septembre 2023 par l’association ASEM . Lors de ce moment, il y aura un repas partagé, avec du partage. Côté festif, le groupe  de musiques andines Sagarnaga animera cette soirée. On réserve vite au 06 89 37 41 87.

Samuel Malo, Père Montfortain est né à La Grigonnais (entre Blain et Nozay) en octobre 1930 et est ordonné Prêtre en juillet 1959. Quelques mois plus tard, il débarque à Madagascar dans la ville de Tamatave. En 1979, il est nommé directeur du centre de développement familial et rural à Antsiramandroso, en brousse.

Dans la pauvreté, un espoir

Lors de ses visites, Samuel expose la pauvreté et l’insécurité de ce pays. En 1986, un cyclone ravage toute la côte Est de Madagascar. Tout est détruit… Samuel lance un appel auprès de sa famille et de ses amis de La Grigonnais et Puceul. Un énorme élan de solidarité se crée et l’association voit le jour. Des containers chargés à Prinquiau partiront du Port de Saint-Nazaire, remplis de produits de première nécessité, pour les bébés notamment, de médicaments…. pour rejoindre le Port de Tamatave.

Le 29 mars 1994, Samuel est enlevé à l’affection et à l’admiration du peuple malgache comme à sa famille et ses amis. Attiré dans un traquenard, le Père Sam est sauvagement abattu après 35 ans de labeur, de générosité et de dévouement sans limite au peuple malgache.

Madagascar : un pays riche et pauvre

Ce qui caractérisait le Père Sam, c’était sa volonté et son désir viscéral de travailler au développement des paysans, avec la collaboration de Jean-Pierre Calvez, Frère de Saint-Gabriel. Samuel a toujours cherché le moyen pédagogique le plus adapté pour aider l’homme à se libérer de ses peurs, de l’ignorance, du fatalisme… Il était un prêtre humble et pieux, son travail colossal en est le témoignage.

la-grigonnais-une-soiree-de-solidarite-avec-madagascar
Une enfant et sa mère dans le port de Tamatave © Rod Waddington

Un partenariat Nozay Antsobolo

Un partenariat entre le collège Saint Joseph de Nozay et l’école d’Antsobolo est né en 2007. Chaque année, lors du cross de la solidarité au collège de Nozay, les élèves font parrainer leur course. Les dons récoltés bénéficient intégralement à l’école de l’Immaculée d’Antosbolo. En 8 ans, ce sont plus de 33.000 € à destination de l’école.

« Heureux ceux qui s’entraident car seul, nul ne réussit pleinement » (Proverbe malgache)

Des chiffres…

De 1986 à 2022, l’association a collecté 179.000 €, produits d’organisations diverses et variées, de dons, de subventions de la commune de La Grigonnais…. Et reversés au peuple malgache selon les besoins exprimés.

Marie-Paule Cerisier, présidente de l’ASEM explique : Pour ce qui est de la pandémie récente, le confinement avait lieu le matin. Autant dire que cela ne servait à rien, toutes les écoles fermaient. La Covid n’a pas fait plus de victimes que la mortalité infantile due à la malnutrition.

Pour notre soirée de septembre, comme chaque année nous organisons une soirée repas animée alors nous essayons de varier l’animation. Ce groupe était déjà venu à La Grigonnais lors d’une kermesse, à l’époque sous le nom « Los Chicheros ».

L’organisation : Apéro + plat ensuite animation par le groupe. On enchaine sur le dessert et la soirée se termine par une deuxième partie animée par Sagarnaga.

L’association est toujours en quête de dons.

La Grigonnais : une soirée de solidarité avec Madagascar

Pour réserver des places à la soirée du samedi 30 septembre 2023 à la Salle du Milieu à la Grigonnais. 06 89 37 41 87.

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page