Nantes

Le pont de la boucle provisoire a été démoli

Vidéo -Nantes- Portes de Gesvres - Suite de la mise en circulation de la bretelle qui assure la liaison entre les périphériques est et nord le 17 novembre 2023, le pont de la boucle provisoire a été démoli en une nuit.

Le pont de la boucle provisoire a été démoli dans la nuit du 20 novembre 2023. Cet ouvrage enjambait les voies de l’autoroute A11. L’opération spectaculaire s’est déroulée avec succès. Il reste à évacuer les derniers éléments du pont au cours des prochains jours.

A la suite de la mise en circulation de la bretelle qui assure la liaison entre les périphériques est et nord le 17 novembre 2023, le pont de la boucle provisoire était démoli en une nuit sous fermeture de la circulation. Cet ouvrage a permis de maintenir la circulation pendant toute la durée des travaux de construction des nouvelles liaisons.

Un challenge de planification et un enjeu technique

Au cours de la nuit, entre 20h et 6h, six pelles mécaniques de 50 tonnes munies de puissantes croqueuses démolissaient le tablier. Elles grignotaient du bord vers et la pile centrale de l’ouvrage. Les techniciens de Vinci évacuaient l’ensemble des gravats et nettoyaient la voie pour accueillir le trafic dès 6h ce matin. D’autre part, on démolira les piles de rive et les culées (appuis en extrémités) au cours des prochains jours.

Pour cette opération hors norme, plusieurs réunions de planification pour chaque étape avaient lieu entre les exploitants, le maître d’ouvrage, le maître d’œuvre, le groupement d’entreprises en charge des travaux et le coordinateur sécurité.

Des matériaux recyclés

Dans la cadre de la politique environnement de VINCI Autoroutes qui vise à favoriser l’économie circulaire, les gravats issus de la démolition arrivent à une plateforme de valorisation à Saint-Herblain. Ici à lieu une opération de tri puis de recyclage. Les gravats en béton seront concassés. Ils serviront de nouveau lors de travaux de créations de trottoirs sur les chantiers de Nantes Métropole.

VINCI Autoroutes récupère les joints de chaussée du pont. Ils serviront de pièces de rechange sur d’autres ouvrages. Les 1 400 tonnes de sable utilisées pour protéger la chaussée proviennent de la carrière de Rouans située à 35 km à l’ouest de Nantes.

Après la démolition, on sépare le sable des gravats. On le réemploie sur le chantier de la Porte de Gesvres pour le remblaiement de tranchées ou pour conforter des accotements.

Les chiffres clés du pont démoli

Longueur : 44 m
Largeur : 14 m
Hauteur : 5 m
Quantité de béton démoli au cours de la nuit : 1 960 tonnes.
1 400 tonnes de sable mis en place pour protéger la chaussée.
1 nuit pour démolir le tablier et la pile centrale de l’ouvrage.

Visuels : © Gaël Arnaud.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page