Les massifs forestiers du département interdits

Les massifs forestiers du département interdits à la promenade de midi à cinq heures du matin, le lendemain.

La canicule est bien installée sur le département de Loire-Atlantique. La sécheresse fait craindre le pire. Le risque d’incendie est bien réel. Afin de limiter les risques, le Préfet de Loire-Atlantique a pris un arrêté limitant la circulation et la promenade dans les massifs boisés.

L’accès, la circulation, le stationnement de tout véhicule, la présence des personnes et toute autre forme de circulation dans les massifs boisés, forestiers et de landes, tels que listés à l’article 2, sont temporairement interdits, de 12h à 5h le lendemain.

Massifs boisés, forestiers et de landes concernés

Les massifs boisés, forestiers et de landes du département concernés par cet arrêté sont les suivants.

Bois d’Indre, de Maumusson, de Reslin, de Thiouzé.

Mais également les forêts d’Ancenis, de Saint-Mars-La-Jaille, de l’Arche, de la Groulaie. Cela concerne également la forêt domaniale du Gâvre et celle de Saffré.

A l’ouest, l’interdiction vaut pour la Forêt de la Madeleine, de la Bretesche. Plus au sud, les forêts de Machecoul, de Princé, de Rocheservière, de Touffou et de Touvois.

Autour de Châteaubriant, les forêt de Chanveaux, de Vioreau, de Domnaiche, de Javardan, de Juigné, de Teillay, ainsi que la Forêt Pavée.

Les massifs de la Fée Carabosse à Guémené-Penfao et de la Forêt sont également concernés par l’arrêté préfectoral.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00