Amazon à Montbert : le géant américain ne viendra pas

Amazon à Montbert : le géant américain ne viendra pas. Grand Lieu communauté dont fait partie la commune de Montbert où devait s’implanter Amazon annonce : « sa décision de ne plus donner suite au projet d’implantation du centre logistique d’Amazon sur la commune de Montbert et se réoriente vers de nouvelles demandes d’implantations d’entreprises régionales et nationales. »

Le groupe américain de la vente en ligne a été informé de la décision

Malgré l’intérêt du projet et, notamment, une création d’emplois importante, les élus communautaires ont, au fur et à mesure, constaté les difficultés du projet et particulièrement l’accumulation de contraintes techniques et juridiques décalant largement le calendrier initial. Au mieux, le centre logistique n’aurait pu sortir de terre qu’à partir de 2025, une date très éloignée du projet initial, ce qui le fragilisait pour l’ensemble des acteurs.

Pour Johann Boblin, Président de la Communauté de Communes, cette décision préserve l’avenir économique du territoire.

Avec son projet de plateforme logistique XXL Amazon promettait des emplois par milliers.

Rugy et Morançais soutenait le projet mordicus

On se souvient des Christelle Morançais, présidente LR de la région des Pays de la Loire, qui disait haut et fort son envie  « de se battre pour avoir Amazon dans la région de Pays de la Loire »​. On se souvient également d’un François de Rugy_qui fut successivement membre de Génération écologie, des Verts et d’Europe Écologie Les Verts (EÉLV), co-président du groupe écologiste à l’Assemblée nationale entre 2012 et 2016, et vice-président de l’Assemblée nationale de 2016 à 2017, créateur du Parti écologiste_alors candidat sous la bannière de la majorité présidentielle en juin dernier. Le nouvel élu régional, exprimait à l’époque son soutien au projet Amazon.

Amazon à Montbert : le géant américain ne viendra pas

Johann Boblin, maire de La Chevrolière, (Les Républicains, du même bord que la présidente de région) lui connait les réalités de terrain :
« Notre ambition économique est déterminée, c’est un axe fort de la politique du territoire et la fin du projet Amazon ne veut pas dire que nous limitons notre développement économique. Au contraire. Alors que la crise COVID semble s’éloigner, nous constatons que la dynamique territoriale reste bien orientée avec un large phénomène de relocalisation industrielle. De grands projets d’implantation sont à l’étude sur la zone de l’ancien hôpital et ce, dans le cadre de délais plus courts. »

De leur coté, Lucie Etonno et Matthieu Orphelin, co-présidents du groupe L’écologie ensemble s’exprime dans une tribune libre sur l’abandon du projet Amazon à Montbert : une victoire pour notre territoire et pour l’emploi local.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00