Loire-Atlantique

La Loire-Atlantique dans la course avec Loïck Peyron

Le navigateur Loïck Peyron, ambassadeur de la Loire-Atlantique à la Solitaire Urgo-Le Figaro.

Le navigateur Loïck Peyron va s’élancer dans quelques jours sur l’exigeante Solitaire Urgo-Le Figaro. Son bateau à voile mettra le cap au nord en arborant les couleurs de la Loire-Atlantique sur plus de 2000 milles. Le Département a décidé d’apporter son soutien au skipper natif de Loire-Atlantique, qui mène l’aventure pour les enfants et les adolescents d’Action Enfance.

L’association permet d’offrir un cadre sécurisant aux jeunes fratries en danger en agissant dans le champ de la protection de l’enfance, une responsabilité du Département.

La Loire-Atlantique dans la course avec Loïck Peyron

Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique, tient à saluer l’engagement du skipper dans la 50e édition de la course :

« C’est un peu de la Loire-Atlantique que Loïck Peyron emporte à son bord dans la compétition dimanche. Je lui souhaite une belle course jusqu’à Dieppe. Un mois de navigation intense au milieu de l’océan attend le skipper. Nous aurons plaisir à suivre sa progression jour après jour, sur ces 2 115 milles nautiques. Son parcours jusqu’au plus haut niveau est exemplaire et il a démontré son talent sur différents types de bateaux. N’oublions pas qu’il a hissé ses premières voiles au large du Pouliguen. C’est un grand marin et une personnalité attachante, un véritable ambassadeur de la Loire-Atlantique sur terre comme sur les flots !

Notre partenariat met également en lumière une cause importante, celle de l’enfance en danger. Une mission au cœur de la politique du Département dont l’intervention permet d’accompagner, protéger, mettre à l’abri, les enfants qui rencontrent des difficultés. »

Loïck Peyron, né le 1er décembre 1959 à Nantes, est un navigateur français.

Frère cadet de Bruno Peyron et ainé de Stéphane Peyron, le benjamin, il a notamment remporté trois fois la Transat anglaise, quatre fois le Championnat du monde ORMA, deux fois la Transat Jacques-Vabre, une fois la Barcelona World Race et la Route du Rhum ainsi que huit fois le trophée Clairefontaine. À partir de 2011, il prépare la Coupe de l’America 2013 avec Energy Team puis avec Artemis Racing. Il a aussi été détenteur pendant 5 ans du Trophée Jules-Verne. Il l’a conquis en janvier 2012, en 45 jours 13 heures 42 minutes et 53 secondes à bord du trimaran Maxi Banque Populaire V, avant de le céder à Francis Joyon en janvier 2017, qui établit alors un nouveau temps de référence en 40 jours 23 heures 30 minutes et 30 secondes à bord du trimaran IDEC Sport.

Tags

Articles similaires

Fermer