Loire-Atlantique

Le Département  de Loire-Atlantique aide les solidarités en mer

Le Département de Loire-Atlantique aide les solidarités en mer et verse 1 M€ pour soutenir SOS Méditerranée et la SNSM.

La Loire-Atlantique, terre maritime, partenaire naturel de l’événement La mer XXL, met à l’honneur les hommes et les femmes qui vivent la mer au quotidien. Et notamment ceux et celles qui, parfois au péril de leur vie, s’engagent pour porter secours en mer.

La mer, espace extraordinaire, source de richesses multiples, est aussi le lieu de drames. À la fois proche de chez nous, où trois sauveteurs en mer sont morts en opération au large des Sables-d’Olonne. Mais aussi en Méditerranée, où près de 20 000 personnes sont mortes de noyade depuis 2014.

Chaque jour, ici ou ailleurs, les sauveteurs de la SNSM et de SOS Méditerranée appliquent le devoir d’assistance en mer. Face à la catastrophe humanitaire qui se joue en Méditerranée ou pour soutenir les actions au quotidien, une solidarité inédite doit s’engager. Le Département de Loire-Atlantique va ainsi apporter un soutien financier majeur à toutes les missions de sauvetage en mer. Un million d’euros versé aux deux associations. Soit 500 000 € à la SNSM et 500 000€ à SOS Méditerranée.

Philippe Grosvalet, a annoncé cet engagement du Département de Loire-Atlantique ce mercredi 3 juillet en présence de Xavier de la Gorce, président de la SNSM. Ainsi que de François Thomas, président de SOS Méditerranée et de Sophie Beau, directrice générale et co-fondatrice de SOS Méditerranée.

« On ne laisse pas mourir les gens en mer »

« On ne laisse pas mourir les gens en mer : c’est un principe de base, c’est un principe universel, c’est un principe élémentaire, estime Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique.

C’est un principe dans lequel tous les citoyens doivent pouvoir s’engager. A travers cette aide inédite, le Département de Loire-Atlantique espère susciter un élan de générosité de nos concitoyens et des collectivités locales, petites et grandes. Il suffirait de peu de choses pour que ces deux associations ne soient pas empêchées, pour des questions financières, de poursuivre leur œuvre. »

Le Département de Loire-Atlantique aide les solidarités en mer, sans distinction

La SNSM

La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) est une association à but non lucratif – reconnue d’utilité publique et Grande cause nationale 2017. Elle a pour mission le sauvetage en mer et la surveillance des plages.

Elle s’appuie sur 8 000 bénévoles qui œuvrent à partir de 214 stations de sauvetage sur tout le territoire français (métropole et outre-mer) et de 32 centres de formation et d’intervention. Association financée à 80% par des ressources privées, essentiellement issues de la générosité du public et des entreprises. En 2018, les sauveteurs en mer ont porté secours à 30 000 personnes dont plus de 10 000 en mer.

SOS Méditerranée

Depuis 2014, près de 20 000 hommes, femmes et enfants sont morts noyés en Méditerranée en tentant la traversée sur des embarcations de fortune.

SOS Méditerranée est une association européenne de sauvetage en mer constituée de citoyens mobilisés pour porter secours à celles et ceux qui fuient la Libye pour sauver leur vie. Depuis le début de ses opérations en février 2016, SOS Méditerranée a secouru 29 523 personnes dont 23% étaient mineures. L’association est basée en France, en Allemagne, en Italie et en Suisse.

Elle a reçu le Prix Unesco Houphouët-Boigny 2017 pour la Recherche de la Paix.

Tags

Articles similaires

Fermer
Aller à la barre d’outils