Loire-Atlantique

18 M€ pour le collège à Chaumes-en-Retz

Un budget de 18 M€ était voté ce lundi 14 octobre par les conseillers départementaux réunis lors de la 3e session ordinaire de l’année.

Le Département vote18 M€ pour le collège à Chaumes-en-Retz. C’est l’enveloppe budgétaire conséquente qui était au sujet ce lundi 18 octobre 2019.

Le Département lance le concours de maitrise d’œuvre pour recruter l’équipe d’architectes pour la conception et de la réalisation du futur collège à Chaumes-en-Retz.

L’enveloppe budgétaire comprend précisément 15,3 M€ pour la construction d’un collège d’une surface utile d’environ 3 900 m2 entièrement équipé (salles de cours, cuisine et salle à manger, administration, foyer des élèves, pôle médical…) Et des aménagements extérieurs dédiés (préau, cour, garage à vélo…) Le collège accueillera 20 divisions soit environ 600 élèves.

D’autre part 1,5 M€ de participation financière pour aménager des abords extérieurs du collège (accès vélos, stationnement, plateforme cars, etc…) sous maitrise d’ouvrage intercommunale ou communale, et liés directement au fonctionnement de l’établissement.

L’assemblée départementale provisionne 1,2 M€ pour retraiter le site sur d’anciens terrains de football.

Ce projet fait partie d’un programme ambitieux d’investissement que le Département de Loire-Atlantique déploie pour les collèges publics. Tels des projets de modernisation, extension, restructuration, construction neuve.

L’ouverture du collège à Chaumes-en-Retz c’est pour la rentrée de septembre 2024. Elle permettra d’adapter la capacité d’accueil des collégiens du pays de Retz. En lien notamment avec les deux collèges publics Olympe-de-Gouges à Sainte-Pazanne et Jean-Mounès à Pornic.

Caractéristiques du projet

Le Département porte une attention particulière à l’impact environnemental des collèges publics de
Loire-Atlantique. La construction du futur collège à Chaumes-en-Retz se veut exemplaire par de nombreux aspects. Ainsi l’énergie, avec des bâtiments performants et à faible impact carbone. La biodiversité, notamment par une gestion optimisée de l’eau et la limitation de l’artificialisation des sols. Mais également les mobilités douces avec, au centre l’usage du vélo.

Charte « Chantier vert » avec les entreprises

Dans l’objectif de réduire au maximum les nuisances des travaux, et d’opter pour une gestion des déchets respectueuse de l’environnement (tri et stockage des déchets).

Le Département prévoit le lancement des travaux pour 2022
Les étapes du projet 2018 – 2019 :
Décembre 2018 : le projet d’un collège public de 20 divisions est approuvé par les élus du
Département lors de la session budgétaire.
Début 2019 à octobre 2019 : études préalables dont le diagnostic archéologique.
Octobre 2019 : approbation du programme de 18 M€ par l’assemblée départementale.

Calendrier prévisionnel de l’opération :

Fin 2019 – 2020 : Concours d’architecture et choix de l’équipe de maitrise d’œuvre.
2021 : études de maitrise d’œuvre et dépôt du permis de construire.
2022 (1er semestre) : attribution des marchés de travaux aux entreprises.
2022 (été) : lancement des travaux.
2024 (septembre) : ouverture du collège.

Intervention du Département pour moderniser les collèges publics

83 collèges publics maillent le territoire de la Loire-Atlantique et sont entretenus par le Département.
Environ deux tiers ont été construits dans les années 1960-1970, ils constituent donc un enjeu fort de
son intervention, après une période intense de constructions de collèges supplémentaires.

Les autres projets en cours dans les collèges de Loire-Atlantique

18 M€ pour le collège à Chaumes-en-Retz mais également à  Nort-sur-Erdre, lareconstruction du collège Paul-Doumer à proximité de l’actuel bâtiment. Ce sera une ouverture prévue au printemps 2020 pour une capacité d’accueil de 24 divisions. Le Département investit un budget global de 18,5 M€ dans la réalisation de ce projet.

À Loireauxence (commune nouvelle), la  construction d’un collège neuf avec une capacité d’accueil
de 16 divisions extensibles à 20, dont le coût s’élève à 15M€.

Concernant les réhabilitations de collèges, le Département mène plusieurs projets : le collège Le Galinet à Blain dont les travaux vont démarrer en 2020 pour une livraison en 2021 (coût : 6,5 M€), le collège La Ville-aux-Roses à Châteaubriant (12,57 M€) dont les travaux vont également démarrer en 2020, le maitre d’œuvre a été désigné.

Les collèges René-Guy-Cadou à Ancenis et Cacault à Clisson vont également faite l’objet de travaux de réhabilitation à l’horizon 2023 pour le premier et 2024 pour le second. Le Département mène en parallèle le projet de nouveau collège dans le centre de Nantes pour 2023.

Enfin des travaux de modernisation, restructuration et adaptations pédagogiques dans les collèges Jacques-Brel à Guérande, Louis-Pasteur aux Vallons-de-l’Erdre (commune nouvelle),
Jacques-Prévert à Herbignac, Bellevue à Guémené-Penfao.

Bouton retour en haut de la page
Fermer