Le FCN déménage à Vair-sur-Loire : Les élus nantais réagissent

Le FCN déménage à Vair-sur-Loire : Les élus nantais réagissent.

Réaction des élus métropolitains membres du comité de pilotage du FCN.

Après que Waldemar Kita, président du Football club de Nantes, ait annoncé devant les partenaires économiques du club sa volonté d’aller au bout de son projet d’installation du centre d’entraînement du FC Nantes à Vair-sur-Loire, le bureau communautaire de la Communauté de Communes du Pays d’Ancenis a donné son accord à une cession foncière pour la réalisation de ce projet.

« Nous regrettons cette décision du président du Football club de Nantes. Johanna Rolland et l’ensemble des élus métropolitains de toutes sensibilités font part de leur attachement, et de celui de
tous les amoureux du club, à ce que le FCN reste à Nantes ou dans sa métropole », déclarent Ali Rebouh, vice-président en charge du sport de haut niveau et les élus métropolitains membres du
comité de pilotage transpartisan installé pour suivre les projets en lien avec le FCN.

La Jonelière et les Basses Landes

« Cette décision est d’autant plus regrettable que Nantes Métropole avait fait au club plusieurs propositions de sites avec notamment deux propositions étudiées avec précision : celle d’un site
double avec la Jonelière d’une part et les Basses Landes d’autre part. Ou bien encore la proposition d’un site unique sur la commune d’Orvault. Force est de constater que ces propositions ne suffisent pas, en termes de disponibilité foncière, aux volontés du président du club.

Nous restons fermes sur nos positions et prêts à en échanger avec le président du club. Nous réitérons notre volonté que le FCN reste sur le territoire métropolitain. » Ali Rebouh, vice-président en charge du sport de haut niveau, et les membres du comité de pilotage représentant l’ensemble des groupes politiques du Conseil métropolitain :

Fabrice Roussel, 1er vice-président, maire de la Chapelle-sur-Erdre, président du groupe Socialiste, écologiste, radical, républicain, démocrate et apparentés. Alain Vey, maire de Basse-Goulaine, président du groupe Union des territoires métropolitains. Jean-Sébastien Guitton, vice-président, maire d’Orvault. Emmanuel Terrien, conseiller métropolitain délégué, maire de Mauves-sur-Loire. Pascal Bolo, vice-président, adjoint à la maire de Nantes. Robin Salecroix, vice-président, adjoint à la maire de Nantes, président du groupe communiste. Florian Le Teuff, conseiller métropolitain, adjoint à la maire de Nantes. Jocelyn Bureau, conseiller métropolitain, conseiller municipal de Saint-Herblain, co-président du groupe Gauche citoyenne, sociale et écologique. Sébastien Arrouët, conseiller métropolitain, conseiller municipal d’Orvault . Mounir Belhamiti, conseiller métropolitain, conseiller municipal de Nantes.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00