Michel Ménard réagit à la menace d’expulsion de l’avocat Salah Hamouri

Michel Ménard réagit à la menace d’expulsion de l’avocat Salah Hamouri.

Le président du Département de la Loire-Atlantique, a adressé un courrier à Emmanuel Macron, Président de la République, pour demander d’agir rapidement.

« Depuis plusieurs années le Département de Loire-Atlantique, en partenariat avec d’autres collectivités locales françaises et le soutien du consulat général de France à Jérusalem, participe au développement d’actions concertées à Jérusalem-Est.

Pour une intervention de la France en faveur de ce Franco-palestinien

Le Conseil départemental de Loire atlantique a également affirmé son attention au respect du droit des ressortissants palestiniens en Israël, notamment par la signature d’un pacte d’amitié.
Aussi nous sommes aujourd’hui alertés par la situation de l’un de nos interlocuteurs, Monsieur Salah Hamouri. Dans le cadre de notre travail de coopération, nous l’avons rencontré à plusieurs reprises au sein de délégations officielles reçues au Conseil départemental de Loire-Atlantique. Palestinien par son père et français par sa mère, il est né à Jérusalem où il vit. Avocat pénal, notamment auprès de prisonniers politiques, il voit régulièrement son activité interrogée – pour ne pas dire empêchée – par les autorités israéliennes.

Aujourd’hui, il vient de voir son titre de résident révoqué par le ministère israélien. Il a fait appel de cette décision qui, si elle était confirmée, conduirait inévitablement à son expulsion.
Cet évènement renforce des tensions qui se sont encore accentuées ces derniers mois et fragilisent toujours davantage le travail que nous menons en direction des habitants de ce territoire.
Nous devons veiller au respect des droits de Monsieur Hamouri. S’agissant d’un compatriote, j’en appelle à votre autorité et sollicite votre intervention auprès de l’État israélien.

Auprès de vous je m’attacherai à préserver la dynamique essentielle soutenue par nos institutions sur ce territoire et resterai vigilant au respect des droits de nos partenaires.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma considération distinguée. »

Michel Ménard
Président du Département de Loire-Atlantique.

Visuel © France Palestine

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00