Loire-AtlantiqueNantes

Nantes Atlantique, vers un consensus pour les vols de nuit

Vols de nuits : Nantes Métropole et les 24 Maires de Nantes Métropole proposent un consensus pour le territoire.

Nantes Atlantique. Dans un communiqué, 24 maires de Nantes Métropole, soucieux des désagréments générés des vols de nuit précisent :

 » Le 17 janvier 2018, le Gouvernement a annoncé l’abandon du projet de transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique. Face aux conséquences majeures pour notre territoire, immédiatement, la Métropole, les maires, les acteurs économiques et de l’enseignement supérieur et de la recherche, les partenaires institutionnels se sont mobilisés pour prendre en main l’avenir du territoire, et structurer les conditions nécessaires au rebond.

Ensemble, nous avons contribué au Contrat d’avenir en cours de finalisation entre la Région Pays de la Loire et l’État. En effet, l’accessibilité nationale, européenne et internationale et le rayonnement sont des conditions majeures du développement et de l’attractivité du Grand Ouest.

L’État a décidé de lancer une concertation relative au projet de réaménagement de Nantes Atlantique.

Nous attendons que cette concertation apporte une totale clarté sur toutes les facettes de ce projet. Économique, environnementale, santé, attractivité, emplois. Cette concertation devra être conduite en toute transparence, accessible et compréhensible pour tous.

La décision de ne pas transférer l’aéroport a été aussi un choc pour les populations riveraines de Nantes Atlantique. Nantes Métropole et les maires ont immédiatement indiqué que l’urgence était la protection des populations survolées. En effet, il est incontestable que les nuisances sonores sont en forte croissance et qu’elles dégradent fortement la qualité de vie de milliers de riverains, et que la santé de nombreux habitants est potentiellement impactée.

Dans ce cadre, les maires et Nantes Métropole sont particulièrement attentifs au Fonds de Compensation pour les Nuisances Aériennes (FCNA) appliqué à Nantes Atlantique. Son abondement financier par l’État n’est pas à la hauteur. Nantes Métropole et les communes concernées estiment à minima à 150 millions les besoins à court et moyen termes pour financer les besoins du territoire.

Il est d’une absolue nécessité d’agir vite, et d’agir de façon efficace pour lutter contre cette situation.
C’est pour cela que Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole, a souhaité qu’un consensus territorial émerge sur la question des vols de nuit. Les vols de nuits représentent une nuisance conséquente pour les populations riveraines. Toutefois, il convient aussi d’apprécier ces nuisances aux regards des besoins d’exploitation de la plateforme aéroportuaire.

Ainsi, depuis plusieurs mois, des échanges et des réunions de travail ont lieu avec la direction de l’aéroport et les acteurs économiques afin d’aller plus loin que les mesures de restriction concernant les avions les plus bruyants qui seront mises en œuvre en mars 2019.

Trois mesures sont ainsi proposées.

Elles permettent d’offrir une meilleure protection pour les populations riveraines. Tout en garantissant une bonne exploitation de l’aéroport au service de l’activité économique :
1. interdire les plans de vols programmés entre 24h et 6h.
2. autoriser les atterrissages en cas de retard pour les avions des compagnies aériennes basées à l’aéroport de Nantes Atlantique.
3. dans la tranche horaire 22h30-24h : poursuivre la réflexion avec l’aéroport et les compagnies pour limiter les nuisances sonores.

Nantes Métropole et les 24 Maires de Nantes Métropole demandent donc formellement au Préfet d’engager le processus en vue d’une mise en œuvre rapide de ces mesures. »

Bertrand Affilé, Maire de Saint-Herblain. Jean-Guy Alix, Maire de Sainte-Luce-sur-Loire. Gérard Allard, Maire de Rezé. Rodolphe Amailland, Maire de Vertou. Laure Beslier, Maire de Brains. Claudine Chevallereau, Maire de Mauves-sur-Loire. Serge David, Maire d’Indre. Véronique Dubettier-Grenier, Maire de Carquefou. Jacques Garreau, Maire de Bouaye. Patrick Gavouyère, Maire du Pellerin. Marie-Cécile Gessant, Maire de Sautron. Jacques Gillaizeau, Maire de Saint-Léger-les-Vignes. Carole Grelaud, Maire de Coueron. Pierre Hay, Maire de la Montagne. Martine Le Jeune, Maire de Bouguenais. Jean-Claude Lemasson, Maire de Saint-Aignan de Grand-Lieu. Serge Mounier, Maire de Thouaré-sur-Loire. Joseph Parpaillon, Maire d’Orvault. Pascal Pras, Maire de Saint-Jean-de-Boiseau. Johanna Rolland, Maire de Nantes. Fabrice Roussel, Maire de la Chapelle-sur-Erdre. Christelle Scuotto, Maire des Sorinières. Laurent Turquois, Maire de Saint-Sébastien-sur-Loire. Alain Vey, Maire de Basse-Goulaine.

 

© Nantes-Atlantique/ Kevin B

Tags

Articles similaires

Fermer