Loire-Atlantique

Pont de Saint-Nazaire : la navette à vélos ouverte pour l’été

Depuis le samedi 22 juin, le Département a remis en service la navette à vélos ouverte pour l’été sur le pont de Saint-Nazaire. Le premiers cyclistes sont venus à l’occasion des grands week-ends du printemps. Pour l’été, la liaison est désormais assurée tous les jours jusqu’au dimanche 1er septembre. L’an dernier, 3 690 passages ont été enregistrés.

Cette navette permet aux cyclistes de franchir la Loire, dans les deux sens, entre Saint-Nazaire et Saint-Brévin-les-Pins.

L’objectif étant de faciliter le passage du pont de Saint-Nazaire et la connexion aux itinéraires cyclables « La Loire à Vélo », « La Vélodyssée » et « Vélocéan ». Depuis le samedi 22 juin, le Département a remis en service la navette à vélos ouverte pour l’été sur le pont de Saint-Nazaire. Jusqu’à huit personnes peuvent embarquer à bord en même temps, sans réservation. Une remorque est disponible pour charger les vélos. Les tandems et les cargocycles ne peuvent pas être pris en charge. Les bagages, les sièges enfant et les remorques peuvent également être transportés. Neuf allers-retours quotidiens entre Saint-Nazaire et Saint-Brévin.

Deux arrêts sont desservis par neuf allers-retours quotidiens entre Saint-Nazaire et Saint-Brévin-les-Pins. Le service est gratuit et sans réservation dans la limite des places disponibles.

➔ Saint-Nazaire, bd des Apprentis : départs à 9h, 10h, 11h, 12h, 14h30, 15h30, 16h30, 17h30 et 18h30.
➔ Saint-Brévin, place Bougainville : départs à 9h30, 10h30, 11h30, 12h30, 15h, 16h, 17h, 18h et 19h.

Pont-de-Saint-Nazaire-la-navette-à-vélos-ouverte-pour-l-été

La navette à vélos ouverte pour l’été, on se renseigne au 02 51 82 62 62.

Le Département propose un nouveau service permettant de suivre le parcours de la navette en se connectant à loire-atlantique.fr/velo-navette.

Un plan d’actions pour la « Loire-Atlantique à vélo »
Le Département a défini un plan d’actions « Loire-Atlantique à vélo ». Celui-ci doit répondre à trois grands enjeux :
Favoriser l’usage du vélo sous toutes ses formes (déplacements utilitaires, touristiques, sportifs ou de loisirs) par des actions éducatives et incitatives. Partager l’ambition « Loire-Atlantique à vélo » avec l’ensemble des acteurs impliqués pour en faire un véritable projet de territoire partagé.  Poursuivre l’aménagement et l’équipement du réseau cyclable départemental à travers une programmation pluriannuelle 2017-2027 et des aides aux projets des territoires.

Les quatre ambitions de la Loire-Atlantique à vélo

Le plan d’actions « Loire-Atlantique à vélo » s’articule autour de quatre ambitions qui reprennent un total de 15 actions :
➔ Créer les conditions favorables à l’usage du vélo en Loire-Atlantique.
Le schéma d’itinéraires départementaux 2017-2027 prévoit de porter le réseau cyclable sous maîtrise d’ouvrage du Département de 400 à 770 km. Cela représente un investissement de 27 M€. Le Département va par ailleurs mener des actions de sécurisation du réseau, en faveur de son entretien et d’une meilleure lisibilité. Il proposera également un accompagnement technique et financier des territoires. Et notamment une action spécifique pour le développement des services aux usagers. Comme la location, le stationnement, les points d’eau et sanitaires, points de réparation.

La Loire-Atlantique, une collectivité engagée en faveur du vélo.

Dans une logique d’exemplarité, le Département favorise la pratique du vélo par ses agents et les usagers de ses services. Il s’agira, par exemple, de compléter la flotte de vélos en libre-service pour ses agents. Une réflexion sur la place du vélo, en termes de circulation, d’accessibilité et d’accueil des cyclistes, accompagnera tous les nouveaux projets.

Favoriser l’usage du vélo en Loire-Atlantique.

Communication en faveur du tourisme à vélo. Actions vers les représentants du milieu sportif. Sensibilisation à la sécurité routière et à l’usage quotidien.  Le Département incite à la pratique du vélo sous toutes ses formes. Il peut notamment intervenir auprès des plus jeunes à travers ses services de protection maternelle infantile, d’éducation, de la jeunesse et de sécurité routière. Et peut également mener des actions de prévention, de maintien de l’autonomie et d’inclusion sociale auprès des personnes âgées. Mais également des personnes en situation de handicap ou en situation de précarité.

Développer et animer un réseau d’acteurs à l’échelle départementale.

Le Département veut fédérer l’ensemble des acteurs du vélo pour partager un projet de territoire commun. Et coordonner les différentes actions menées. Puis échanger sur les principes d’aménagement de signalisation ainsi que pour structurer les outils de communication.
loire-atlantique.fr/velo

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer