Saint-Nicolas-de-Redon : sécuriser le passage à niveau

Saint-Nicolas-de-Redon : sécuriser le passage à niveau.

Le passage à niveau n°395 à Saint-Nicolas-de-Redon sur le réseau Redon– Rennes-Savenay-Landerneau est inscrit au programme de sécurisation nationale. L’expertise conduite par le CEREMA pour l’État confirme la dangerosité du lieu. Et par conséquent, il est nécessaire d’améliorer les conditions de franchissement de l’ouvrage.

Les poids lourds (3,5T) sur la RD 775 concernés à partir du 1er mars

Un travail collectif avec les Départements, l’État, les villes de Redon et Saint-Nicolas-de-Redon, l’Agglomération et la SNCF définit les actions à entreprendre en priorité. La préoccupation de toutes et tous est en premier lieu d’assurer la sécurité routière. Et ce,  afin de limiter les risques d’accident pour la population.

Saint-Nicolas-de-Redon : sécuriser le passage à niveau

À partir du 1er mars 2022, les véhicules de plus de 3,5 tonnes, hors desserte locale (c’est-à-dire secteur « digue » et strictement sur le territoire communal), suivront un itinéraire alternatif au franchissement du passage à niveau n°395 situé sur la RD 775. Les flux en transit ne circuleront pas sur cet axe, sur la section Est en traversée de la commune de Saint- Nicolas-de-Redon.

Pour éviter des reports de circulation, cette interdiction vise également certaines voies communales de Saint-Nicolas-de-Redon :

– En agglomération, voie intercommunale rue d’Etriel, rue de Nantes, rue de Bellevue, rue de Montplaisir, rue du Parc des Sports, rue du Canal, rue de Tabago.
– Hors agglomération, rue du Canal, rue de l’étang Aumée Quinsignac, rue des Champs Quinsignac).

Cette interdiction ne concerne pas les véhicules autorisés :
– Services de secours, bennes à déchets, et liste nominative en mairie.

Le travail d’expertise engagé depuis l’automne se poursuit. Il déterminera rapidement quelles mesures complémentaires assureront la sécurisation de ce passage à niveau.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00