Nantes

Nantes : une aide à l’achat d’un récupérateur d’eau

Il est désormais possible de demander le versement de l’aide proposée par la ville de Nantes pour l'achat d'un récupérateur d'eau d'une capacité minimale de 300 litres.

Nantes : une aide à l’achat d’un récupérateur d’eau est désormais possible.
Les périodes successives de sécheresse et de vagues de chaleur ont mis en évidence l’importance cruciale de la préservation des ressources naturelles. L’eau est devenue un enjeu majeur. Dans cette optique, la ville de Nantes adapte ses politiques publiques. Elle anticipe les changements à venir en réponse au changement climatique.

Depuis le 1er janvier 2023, les habitants de Nantes ayant acquis un récupérateur d’eau d’une capacité supérieure à 300 litres peuvent désormais prétendre à une subvention pouvant atteindre 50 euros.

Dès le 6 septembre 2022, en réponse à un été caniculaire, sec, et à un faible débit de la Loire pouvant entraîner des tensions sur le réseau de distribution d’eau potable, Johanna Rolland a annoncé la création d’un programme de soutien financier destiné aux particuliers investissant dans des systèmes de récupération d’eau de pluie provenant des toitures. Cette aide se présente sous forme d’une subvention forfaitaire plafonnée à 50 € par récupérateur, avec un maximum de 2 récupérateurs par foyer nantais. Elle s’applique aux récupérateurs neufs d’une capacité supérieure à 300 litres et concerne également ceux acquis depuis le 1er janvier 2023 avec un justificatif d’achat. Cette aide est désormais accessible aux Nantaises et aux Nantais via ce formulaire.

nantes-une-aide-a-lachat-dun-recuperateur-deau

Il y a eu la distribution de plus de 18 000 mousseurs aux habitants de l’agglomération nantaise. Cette mesure marque une étape supplémentaire vers un territoire plus résilient. Chacun peut agir et contribuer à préserver la ressource en eau à son échelle.

La ville de Nantes réduit sa consommation d’eau et sensibilise les habitants

En 2022, Nantes Métropole a engagé une démarche d’exemplarité pour réduire les consommations en
eau des bâtiments publics des collectivités de la métropole. En plus de ces initiatives, la ville de Nantes et la direction nature et jardins expérimentent différentes approches pour l’arrosage. Cela inclut des pratiques telles que la réutilisation de l’eau de pluie. On déconnecte des gouttières dans le réseau pluvial ou unitaire. Puis on stocke cette ressource précieuse ou on la laisse s’infiltrer naturellement dans le sol. Cet été, les techniciens utilisaient 1 000 sacs d’arrosage fonctionnant avec un système de goutte à goutte.

Depuis 2020, la direction nature et jardins a entrepris un programme ambitieux de réduction de sa consommation d’eau potable. L’objectif  est de la diviser par deux d’ici 2026 (soit 246 000 m3 consommés en 2020). Elle a ainsi réduit sa consommation en eau de 18 % entre 2020 et 2022. Ces résultats encourageants ont été obtenus grâce à diverses actions. Notamment un état des lieux minutieux de près de 400 compteurs, des investissements ciblés sur les systèmes d’arrosage de certains sites, la suppression d’espaces arrosés et des espèces végétales mieux adaptées aux périodes de sécheresse.

Visuel de Une : Michael Coghlan.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page