Nantes

Gilets Jaunes Nantes : manifestation interdite samedi en centre-ville

La Préfecture de Loire-Atlantique prend la décision d’interdire la manifestation Gilets Jaunes à Nantes, ce samedi 20 avril 2019.

Un nouvel appel à rassemblement ressort sur les réseaux sociaux à Nantes. Pour l’acte 23, le Préfet de Loire-Atlantique a pris un arrêté d’interdiction du centre-ville de Nantes « Depuis le début de ces manifestations, systématiquement émaillées de violences, il y a eu 195 interpellations pour des infractions commises. 52 blessés sont à déplorer parmi les forces de l’ordre. Le droit de manifester n’est pas celui de casser, de dégrader ou de vandaliser. La puissance publique ne cèdera pas face à la violence » rappelle Claude d’Harcourt.

Gilets Jaunes Nantes : manifestation interdite pour la première fois

Dans son communiqué, ce vendredi midi la préfecture de Loire-Atlantique précise. « En plus de la présence de manifestants, des individus radicaux seront présents en nombre important et sont susceptibles de mener des actions violentes dans le centre-ville. Lieu de concentration de bâtiments publics et de commerces, pour certains symboliques. Cet appel à manifester conduit Claude d’Harcourt, préfet de la Loire-Atlantique à interdire toute manifestation de « gilets jaunes » qui ne serait pas déclarée, en centre-ville de Nantes. La priorité étant de garantir la sécurité des personnes et des biens. »

Gilets Jaunes Nantes : manifestation interdite

Le centre-Ville de Nantes est interdit à toute manifestation dans le périmètre de la carte ci-dessus pour la journée de samedi.

Pour la préfecture : Entre 500 et 2800 manifestants se sont rassemblés en centre-ville de Nantes chaque samedi depuis 5 mois. Des événements graves et intolérables ont été commis à l’occasion de ces manifestations. Violences et voies de fait à l’encontre des forces de l’ordre, dégradations de biens publics ou privés, incendies volontaires…

Les services de la direction départementale de la sécurité publique ont dû intervenir à des multiples reprises, avec le renfort de forces mobiles.

Par leur violence, leur caractère radical et répétitif, ces agissements excèdent le cadre de la liberté de manifestation.

Consultez l’arrêté préfectoral.

Visuel©Patrice Catalayu.

Tags

Articles similaires

Fermer
Aller à la barre d’outils