Nantes : les Journées du Patrimoine et du Matrimoine

Nantes : les Journées du Patrimoine et du Matrimoine qui se distinguent par leur démarche inclusive reviennent en 2022 dans leur format habituel, entre visites, balades commentées, expositions et rendez-vous inattendus.

Cette 39e édition s’annonce particulièrement dense : l’évènement mobilise plus d’une centaine d’organisateurs institutionnels et associatifs qui proposent sur deux jours environ 200 animations, réparties sur l’ensemble des quartiers nantais. L’occasion pour tous les passionnés de patrimoine, ou tout simplement les curieux, de redécouvrir Nantes et son histoire.

L’héritage des femmes

La poursuite du travail de reconnaissance de l’héritage des femmes dans l’histoire nantaise à travers l’exposition « ces femmes qui font rayonner Nantes », des propositions de spectacles vivants mais aussi des visites guidées de la ville.

Le rendez-vous annuel incontournable de la rentrée pour tous les passionnés du patrimoine et du matrimoine
Depuis 1985, c’est LE rendez-vous incontournable de la rentrée à Nantes. C’est un week-end qui voit chaque année les habitantes et habitants partir en nombre à la (re)découverte de la ville. Les Journées Européennes du Patrimoine et du Matrimoine à Nantes,

De nouveaux acteurs en 2022

On peut citer Rêvonantes, qui regroupe des étudiants en histoire et propose des capsules sonores sur l’histoire de la Révolution française à Nantes, ou encore les Anneaux de la mémoire : l’association œuvre chaque année autour du 10 mai et s’inscrit pour la première fois aux Journées Européennes du Patrimoine et du Matrimoine. Réunion de passionnés, l’Atelier du temps présentera des véhicules anciens à Talensac. Le lycée Livet organisera également un jeu de piste pour découvrir son histoire et son architecture.

Quelques chiffres :
39ème édition et 2 jours d’animations ;
95 000 visiteurs à Nantes (chiffres 2019 – hors période Covid 19) ;
215 animations proposées (pour rappel : 147 animations en 2020) ;
140 partenaires mobilisés ;
100 sites d’accueil, répartis sur les 11 quartiers nantais.

Une femme nantaise à l’honneur : Pauline-Isabelle Lefèvre-Utile

Cette 39e édition des Journées du Patrimoine et du Matrimoine est l’occasion de célébrer une nouvelle fois les femmes nantaises et leur histoire. Cette année, l’affiche met à l’honneur Pauline-Isabelle Lefèvre-Utile (1830-1922). Demoiselle de boutique à Varennes, elle se marie en 1850 avec Jean-Romain Lefèvre, pâtissier varennois installé à Nantes.

Le couple rachète la boutique où ce dernier travaille, située au 5 rue Boileau, à Nantes.
Ils y vendent des biscuits anglais, mais aussi leurs propres confections inspirées des recettes de leur région natale. C’est notamment grâce à ses qualités de commerçante que Pauline-Isabelle Utile contribue au succès de leur magasin qui porte les noms accolés des deux époux et partenaires, fait rare pour l’époque. Son nom restera lié à ce qui deviendra plus tard la célèbre marque de biscuits LU.

Les incontournables de cette édition 2022

Un chantier de restauration : la grue noire

Construite en 1942, le grue noire des anciens chantiers Dubigeon est la plus ancienne des grues conservées à Nantes. Elle servit jusqu’à la fin des années 1960 à l’armement des navires. Protégée au titre des Monuments Historiques, la Ville a entamé sa restauration cet été. Plusieurs animations sont proposées le samedi 17 septembre de 10h à 18h :

ateliers de démonstration : façonnage avec meulage, contre-perçage, soudage, oxycoupage, dépose rivets et rivetage à chaud (entreprise Manang). Équipements de protections individuels et collectifs pour le désamiantage, décapage par projection d’abrasif et mise en peinture (entreprise Lassarat) ;
– exposition et projections de films sur les techniques de restauration ;
– visites commentées du chantier de restauration. Inscription sur place.

Patrimoine immatériel : les ateliers-tiroirs de Dastum 44

L’association, qui défend le riche patrimoine oral de Loire-Atlantique, organise des ateliers de transmission de chansons traditionnelles « Les chants du tiroir » sur la thématique « Nantes, dans la chanson traditionnelle ». Au programme, 12 chansons commentées et à emporter. Samedi 17 septembre de 10h à 12h au 8 rue Arsène Leloup. Sur inscription à dastum44@orange.fr ou 02 40 35 31 05. Jauge limité à 25 personnes.

• Des objets insolites : les obsèques au 19e siècle
La chapelle Saint-Étienne est le plus ancien édifice cultuel de Nantes. Elle aurait été construite au début du 6e siècle pour accueillir une relique de Saint-Étienne. Remaniée au fil des siècles, elle conserve tout de même une partie de son architecture d’origine typique de l’époque gallo-romaine.

Les arts funéraires du 19e siècle

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine et du Matrimoine, une exposition sera présentée le samedi 17 septembre de 10h à 12h et de 14h à 17h et le dimanche 18 septembre de 14h à 17h sur les arts funéraires du 19e siècle : pièces de paramentique ancienne, riches reliquaires et divers accessoires recréant les fastes oubliés des grandes cérémonies d’obsèques du 19e siècle. À partir de 10 ans.

• Des pépites de quartier : la cité des Hauts-Pavés et la route de Vannes
Une exposition de photos grand format est à découvrir sur les vitrines, les façades, les clôtures et le mobilier urbain, évoquant l’évolution de la route de Vannes à travers le temps. Une exposition tout en souvenirs et en émotions qui rappelle que ce lieu de vie est le témoin de l’évolution de la ville depuis 60 ans. Une balade commentée à vélo jusqu’au Croisy est proposée le dimanche 18 septembre de 10h à 15h pour découvrir l’exposition photos. À 13h30 le même jour, un concert de musique klezmer (chants et danses traditionnelles des communautés juives d’Europe centrale) se déroulera dans les jardins du Pavillon (379, route de Vannes). Sur inscription https://my.weezevent.com/voyage-route-de-vannes-deambulation-a-velo

Passage culturel Sainte-Croix

Une balade de vignes en vignes Implanté au sein d’un ancien prieuré bénédictin du 12e siècle, le passage Sainte-Croix est un lieu d’expressions artistiques, de culture et d’échanges.

Plusieurs animations sont proposées lors des Journées Européennes du Patrimoine et du Matrimoine comme une exposition sur le vignoble nantais à découvrir tout le week-end. Une balade commentée « Nantes de vignes en
vignes » sera proposée les samedi 17 et dimanche 18 septembre à 10h30 et aura pour but de faire découvrir, sur une durée d’1h, des vignes dans le centre-ville de Nantes.

Sur inscription, dans la limite des places disponibles. À partir de 15 ans.
Le samedi à 14h30, un échange d’1 heure sera proposé avec Thierry Guidet, auteur de l’ouvrage Sainte-Croix. Au cœur de Nantes, un passage et Denis Moreau, philosophe. La rencontre sera suivie d’une séance de dédicace. Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

Un monument colorisé : mapping au château

Les propositions sont nombreuses dans ce qui fut le siège du duché de Bretagne. Le château héberge le Musée d’histoire de Nantes (en accès libre durant le week-end). L’histoire a rendez-vous avec les dernières technologies, avec un mapping monumental dans la cour, proposé pour la 20e édition du festival Scopitone. Durant quelques minutes, l’artiste Yann Nguema transforme en supports les bâtiments du Grand Logis et du Grand Gouvernement. Cour du château. Du mercredi 14 au samedi 17 septembre, tous les quarts-d’heure de 21h à 23h30.

Dans les coulisses du Musée d’arts

Depuis sa réouverture en 2017 après des travaux d’extension et de rénovation, l’établissement donne à voir environ 900 œuvres, du 13e au 21e siècle. Les visiteurs pourront découvrir les coulisses, de manière exceptionnelle, avec six visites d’une heure et demie proposées dans le week-end. Au fil de la déambulation : le cabinet d’arts graphiques, les ateliers techniques ou les réserves de proximité, avec des professionnels du musée. Samedi 17 et dimanche 18 septembre à 11h15, 14h, 16h. Inscription le jour même à la billetterie du musée.

• L’enfance et la jeunesse nantaises à travers une exposition place Graslin
Cette exposition est le premier rendez-vous d’une programmation culturelle rythmée proposée par les Archives de Nantes pendant plusieurs années : faire découvrir, partager et enrichir la connaissance sur la thématique de l’enfance et de la jeunesse à Nantes. Les documents des 19e et 20e siècles, présentés à la façon d’un pêle-mêle thématique, illustrent les différents sujets autour de l’enfance et de son accompagnement : naissance, santé, modes de garde, éducation, loisirs… Les Archives de Nantes invitent les curieux à découvrir cette exposition à la place Graslin, à partir du 16 septembre et jusqu’au 9 octobre.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00