Châteaubriant

Pas de 2X2 voies entre Saint-Vincent-des-Landes et Treffieux

Pas de 2X2 voies entre Saint-Vincent-des-Landes et Treffieux. Le Département de Loire-Atlantique se range du coté des riverains qui s’opposent au projet. Tout le monde est gagnant : les riverains gagnent en tranquillité et le Département en quête d’économies ne sortira pas un fifrelin.

Il n’y aura pas de créneau de dépassement sur la route départementale 771 entre Saint-Vincent-des-Landes et Treffieux.

La concertation est suivie des faits

Une concertation publique avait lieu entre le 3 et le 30 octobre 2023. Les habitants, riverains et les élus s’opposaient au projet d’un tronçon de 2X2 voies, limitée à 110 Km/h.

106 avis étaient contre, et 92 y étaient favorables à la création d’un nouveau créneau de dépassement. Par ailleurs, les deux communes concernées par le tracé de la route, Treffieux et Saint-Vincent-des-Landes, avaient exprimé leur opposition à ce projet lors de leur conseil municipal.

Pas de 2X2 voies entre Saint-Vincent-des-Landes et Treffieux

Deux créneaux de dépassement

Sur la partie de la D 771 entre Châteaubriant et Nozay, il existe déjà deux créneaux de dépassement. Un premier à la sortie de Châteaubriant, qui démarre au Tertre rouge jusqu’au rond-point de Louisfert et le second, qui débute du rond-point de Louisfert à l’arrivée à la Croix-Laurent. Un radar double face est installé sur la partie en 2×2 voies entre les 2 ronds-point de Louisfert et Saint-Vincent-des-Landes, au niveau de Caratel. La vitesse est limitée à 80 km/h pour les poids lourds.

Les camions qui empruntent cette route entre Laval et Saint-Nazaire se demandent si un jour ils verront une 2×2 voies sur tout le parcours. Les touristes qui se rendent sur la côte Atlantique, vers Saint-Nazaire, La Baule, Le Croisic, verraient d’un bon œil un raccourcissement du temps de trajet.

En faisant l’annonce de cet abandon du projet, ce mercredi 31 janvier 2024, Freddy Hervochon, vice-président en charge des mobilités au département de Loire-Atlantique souligne :

« Nous avons décidé de ne pas faire contre le territoire, » « Nous sommes convaincus qu’un aménagement comme celui-ci doit se faire avec les acteurs locaux ».

Visuels : Google Maps et Paul Pascal.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page