Loire-Atlantique

Pêche aux coquillages : la situation s’améliore

Les amateurs de coquillages et les professionnels soufflent. La Pêche aux coquillages est de nouveau permise au sud du département.

Pêche aux coquillages : la situation s’améliore pour une partie du littoral Sud du département de Loire-Atlantique.

Par arrêtés n° 2024-DDPP-008 du 10 janvier 2024 et n° 2023-DDPP-598 du 20 décembre 2023, le préfet de la Loire-Atlantique avait interdit la pêche, le ramassage, le transport, le stockage et la commercialisation aux coquillages, à titre professionnel ou de loisir, en provenance d’une partie du littoral Sud du département.

Les zones géographiques d’interdiction étaient les zones de production conchylicole n° 44.14 « La Prée » et n° 44.15 « Les Grands Rochers ».

Considérant qu’aucun évènement contaminant n’a été identifié ni déclaré et qu’un délai de 28 jours après la contamination du milieu par norovirus a été jugé suffisant pour qu’une zone de production contaminée retrouve une qualité sanitaire satisfaisante, les arrêtés n° 2024-DDPP-008 du 10 janvier 2024 et n° 2023-DDPP-598 du 20 décembre 2023 sont abrogés.

Les activités relatives aux coquillages qui avaient été interdites sont à nouveau autorisées par arrêté préfectoral du 15 janvier 2024.

Pêche aux coquillages : la situation s'améliore

Arrêté préfectoral relatif à la pêche aux coquillages

Article 1- Les arrêtés préfectoraux n° 2024-DDPP-008 du 10 janvier 2024 et n° 2023-DDPP-598 du 20 décembre 2023 portants interdiction temporaire de certaines activités relatives aux coquillages dans les zones 44.14 « La Prée » et 44.15 « Les Grands Rochers » sont abrogés .

Article 2- Le secrétaire général de la préfecture de la Loire-Atlantique, le directeur départemental des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique, le directeur de l’agence régionale de santé des Pays de la Loire, le directeur départemental de la protection des populations de la Loire-Atlantique, la gendarmerie, les Maires des communes concernées, sont chargés, chacun en ce qui les concerne, de l’exécution du présent arrêté qui sera publié au recueil des actes administratifs de la préfecture de la Loire-Atlantique.

Être vigilant lors de la pêche aux coquillages

Les risques sanitaires de la pêche aux coquillages sont les toxi-infections. Les coquillages filtrent des volumes d’eau importants afin de satisfaire leurs exigences nutritionnelles et respiratoires. Ils ingèrent ainsi le phytoplancton, mais concentrent également dans leur tractus digestif des micro-organismes présents dans l’eau qui peuvent être à l’origine de toxi-infection alimentaire. (Anses)

Visuels : Thesupermat/ BPMM.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page