Loire-Atlantique

Raffinerie TotalEnergies : retour sur la fuite du 7 décembre

La préfecture de Loire-Atlantique communique sur la fuite d'ammoniac et d'hydrogène sulfuré à la raffinerie de Donges le 7 décembre dernier.

Raffinerie TotalEnergies : retour sur la fuite du 7 décembre

Suite à une fuite sur une ligne d’une unité de la raffinerie de Donges, près de Saint-Nazaire (système gaz acides) détectée un peu avant 8 h le 7 décembre 2023, la société TotalEnergies a déclenché son Plan d’Opération Interne. Cette unité sert à traiter des eaux chargées en ammoniac et H2S (hydrogène sulfuré).

L’exploitant TotalEnergies a mobilisé rapidement ses équipes d’intervention en mettant en place des moyens d’intervention en eau. L’équipement a été isolé et la fuite arrêtée.

Le Plan d’Opération Interne était levé à 10 h 50

Des mesures de qualité de l’air réalisées sur site (ammoniac et hydrogène sulfuré) n’ont pas conduit à détecter ces polluants dans l’air au cours de l’incident.

Les équipes de la DREAL ont réalisé une inspection réactive sur site dès le 7 décembre 2023 après midi. Cette inspection a permis de revenir sur la gestion de cet incident par l’industriel, de contrôler la mise en sécurité de l’équipement en question et de solliciter un rapport de cet incident auprès de l’industriel pour en analyser l’origine.

La prochaine commission de suivi de site (CSS) concernant cet établissement est programmée le 12 janvier 2024. À cette occasion sera réalisé un point sur les incidents survenus sur le site avec un point spécifique lié à la fuite d’essence de décembre 2022.

À noter qu’en dehors de cette instance annuelle, l’exploitant organise également régulièrement des instances de dialogue riverain où les résultats des expertises diligentées par l’industriel sont présentés avec un appel à candidature en cours pour élargir les participants à cette instance.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page