Tribune Libre

Rassemblement samedi contre la carrière de Soudan (44 )

Dans un communiqué, le collectif Le Cri du Bocage invite la population à un rassemblement, samedi 29 juin 2024, à Soudan, de 11 h à 14 h.

« Dans le cadre de nos rassemblements mensuels, nous tenons à vous informer de ce prochain évènement.
Nous espérons à travers l’ensemble de nos mobilisations pouvoir informer et visibiliser l’ensemble des
problématiques environnementales qui entoure le projet de sablière sur Soudan. Jusqu’à lors nous
préférions-nous rassembler sur le site pour donner de la largesse à nos arguments et ainsi faire prendre
conscience à la population l’ampleur du projet.

Mais ces derniers jours, nous faisons face à une répression inadmissible de la part de la SCI BANJO, propriétaire du terrain. En effet, nous venons d’apprendre par la gendarmerie qu’une plainte pour intrusion illégale a été déposée envers l’association.

Face à ces intimidations, nous comptons bien répondre et donner encore plus d’effort à notre lutte, que nous considérons juste et informative.

Nous rappelons que dans le cadre de notre lutte suite à l’enquête publique du projet, nous avons sollicité, à plus de 6 reprises, l’équipe municipale pour se rencontrer. À nos demandes, nous n’avons reçu que de basses réponses méprisantes.

Nous rappelons que depuis 2019 et plus tard après l’enquête publique, jamais la mairie n’a organisé de consultations citoyennes, ni même de réunions d’information. Nous rappelons que le projet de Sablière à Soudan n’a qu’un intérêt économique individuel à la société.

Face à l’ampleur des risques environnementaux occasionnés par ce projet, nous prenons donc parti d’informer avec nos moyens la population et ainsi de visibiliser l’ampleur du projet.

Pour ce faire, nous avons parcouru plusieurs types de rassemblements, les derniers et les prochains seront voués à être festifs et promettent que la population aura toujours un droit de regard sur la surface agricole accaparée par le groupe Pigeon.

Samedi 29 juin, nous serons déterminés à donner de la visibilité sur les problématiques extractivistes et l’ensemble du projet de la Sablière de Soudan. »

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page