Châteaubriant

Retraites : carton plein pour donner un carton rouge

Retraites : carton plein pour donner un carton rouge au gouvernement qui ne veut rien entendre. A Châteaubriant, beaucoup de monde, les gens ont répondu à l’appel de l’intersyndicale. Et plus que les batailles de chiffres_ 1800, …2000…_c’est la bonne humeur qui prévalait ce lundi matin dans les rues de Châteaubriant.

On se demandait si pour la treizième journée de manifestation les gens seraient dans la rue. Ce lundi 1er mai 2023, saluait la traditionnelle Fête du Travail, et par delà, la lutte contre la réforme des retraites toujours jugée injuste, même après son entérinement par le Conseil Constitutionnel.

C’est en famille que l’on est venu, un défilé vraiment intergénérationnel, joyeux et coloré. Des Castelbriantais, mais également des gens de Nozay, Derval, Martigné-Ferchaud ( Ille-et-Vilaine) et des communes du nord du département, préférant venir dire leur mécontentement à Châteaubriant plutôt qu’à Nantes.

L’intersyndicale avait prévu une mobilisation massive. Le pari est gagné. Pour réaffirmer l’opposition à la réforme des retraites, en Loire-Atlantique, il y avait des manifestations à Saint-Nazaire, Couëron, Ancenis-Saint-Géréon.

à Nantes, le cortège a été émaillé de heurts et de violences.

Un incendie dans le parking de l’Hôtel du Département. Une lycéenne de 17 ans a reçu un éclat de grenade dans l’œil. L’iris est touché, Elle a 21 jours d’ITT.
Son père appelle sur les réseaux sociaux des témoignages de la scène.

[robo-gallery id= »50244″]

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page