Rougé : place au théâtre à l’Herminette

Rougé : place au théâtre à l’Herminette, ce mardi soir, 22 septembre 2022, à 20h30.

La troupe de théâtre Zig-Zag collabore fréquemment avec le Théâtre Messidor.
Et à l’occasion des quarante ans du Théâtre Messidor, les acteurs de Zig-Zag seront sur la scène de l’Herminette à Rougé, ce mardi 20 septembre 2022.

Les douze comédien.nes s’en donneront à cœur joie, à gorges déployées, à tombeau ouvert et Tutti Quanti. Ils jouent Les Pas Perdus : Arrivés et départs, rires et larmes, espoirs et regrets. Le hall de la gare de Rougé n’est pas assez vaste pour accueillir ce théâtre permanent, lieu de tous les possibles.

Si J’écoutais Couté

En seconde partie de soirée Jacques Feuillet et Jean-Marc Lépicier dans un spectacle Hommage à Gaston Couté

Gérard Pierron et Bernard Meulien avait fait connaitre au monde le poète beauceron Gaston Couté.

Wikipédia nous apprend que Gaston Couté, est  né à Beaugency dans le Loiret le 23 septembre 1880, mort à Paris dans le 10e arrondissement le 28 juin 1911, est un poète libertaire et chansonnier français, connu pour ses textes antimilitaristes, sociaux et anarchistes utilisant parfois le patois beauceron ou l’argot.

Avant le certificat d’études, il quitte l’école, qu’il détestait. Il est employé comme commis auxiliaire à la Recette générale des impôts d’Orléans. Puis il travaille pour un journal local, Le Progrès du Loiret. Gaston Couté commence à publier ses poèmes, dont certains sont composés en patois beauceron, dans des feuilles locales. Il a l’occasion de les faire entendre à une troupe d’artistes parisiens en tournée. Ayant reçu quelques encouragements, il se décide, en 1898, à monter à Paris. Il a dix-huit ans.

Après quelques années de vaches très maigres, il obtient un certain succès dans les cabarets. Il collabore à la revue La Bonne Chanson de Théodore Botrel. Le chansonnier et poète Jehan-Rictus qui avait fondé sa poésie sur l’usage de la langue argotique, fut sensible à son talent. Il dit de lui : « … Georges Oble et moi, nous nous trouvions incontestablement en présence d’un adolescent de génie qui, à ses dons extraordinaires, joignait déjà une technique des plus habiles et la connaissance approfondie du métier… »

Il contribue à des journaux libertaires, La Barricade et surtout La Guerre Sociale où il écrit La Chanson de la semaine.

En 2022, Jacques Feuillet et Jean-Marc Lépicier, du Failli Gueurzillon nous proposent leur interprétation de l’œuvre de Gaston Couté

Soirée Théâtre, salle de l’Herminette
Mardi 22 septembre 2022, 20h30
P.A.F : 5 €

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00