Saint-Aignan-de-Grandlieu : Franc succès des Festifolies

Beaucoup de monde samedi et dimanche pour cette édition des Festifolies à Saint-Aignan-de-Grandlieu.

Saint-Aignan-de-Grandlieu : Franc succès des Festifolies d’Automne 2022.
Durant deux jours, entre 15 000 et 16 000 personnes ont foulé les rues du bourg de Saint-Aignan de Grand Lieu à la découverte des quarante spectacles, concerts et animations proposés pour l’occasion. Ce festival triennal n’avait pas eu lieu depuis 5 ans (pour cause de COVID).

Une déferlante des arts de rue

saint-aignan-de-grandlieu-franc-succes-des-festifolies
Paris-Bénarès

Funambule, clown, marionnettistes, musiciens et personnages insolites ont animé joyeusement la commune durant deux jours. Les enfants ont profité de jeux et animations tout le week-end dans le jardin du Grand Lieu du Conte. La programmation était composée de compagnies venant à 90% du Grand Ouest et d’une quarantaine de représentations. Les artistes ont souligné la qualité de l’accueil et de l’organisation.

Côté scénographie, les décors réalisés par des bénévoles à partir de matériaux de récupération ont ravis petits et grands, les plongeant dans l’univers imaginaire et merveilleux de cette 4ème édition. La grande parade du samedi, composée de musiciens tonitruants, performeurs et habitants costumés, a recueilli pas moins de 5000 spectateurs. La soirée du samedi s’est clôturée par un concert déjanté et le traditionnel feu d’artifice.

Manifestement, les Festifolies d’Automne étaient attendues et n’ont pas déçues !

Tous les agents municipaux et bénévoles impliqués depuis des mois peuvent être fiers de cette réussite, qui leur revient en grande partie.

saint-aignan-de-grandlieu-franc-succes-des-festifolies

Un festival éco-responsable

Imaginé comme un rendez-vous convivial et festif, le festival a entamé une démarche d’accessibilité, avec la présence du collectif T’Cap durant tout le week-end. Ils ont sensibilisé le public à l’utilisation de gilets et caissons vibrants.

Les festivaliers ont pu se réjouir d’un lieu propre, grâce à la collecte et la valorisation des biodéchets ainsi que des mégots par Aremacs et une équipe de bénévoles. Ces derniers se chargeaient également de sensibiliser et accompagner le public aux bons gestes du tri durant toute la manifestation.

« La démarche des artistes des arts de la rue contribue à repenser l’espace public comme un lieu de vie, de partage et de parole collective. Nous sommes heureux d’avoir pu valoriser ces formes d’arts par le biais du festival. J’en profite pour remercier tous les bénévoles. Merci aux agents municipaux, élus, artistes, techniciens, restaurateurs, associations… sans qui rien de tout ça n’aurait été possible ! » rappelle Jean-Claude Lemasson, maire de Saint-Aignan de Grand Lieu.

Visuels : Valéry Joncheray.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00