Législatives 2024

Sandrine Josso est candidate à sa propre succession

Désormais au MODEM, Sandrine Josso repart au combat pour défendre son siège au Palais Bourbon lors des élections des dimanches 30 juin et 7 juillet prochains.

La député sortante de la 7e circonscription de Loire Atlantique La Baule-Guérande-Pontchateau, Sandrine Josso, annonce, repartir en campagne. Elle est candidate à sa propre succession.

Dans un communiqué, la députée sortante de la Presqu’ile guérandaise annonce :

« Comme annoncé par le président de la République, l’Assemblée nationale a été dissoute dimanche dernier.

J’ai eu l’honneur et le bonheur d’être votre députée depuis 7 ans. Ensemble, nous avons construit, débattu, agit collectivement  pour la circonscription, pour le territoire et le pays. J’ai tellement appris de vous.

Une députée, accessible, à l’écoute et libre

Sachez que je suis déterminée à continuer à œuvrer à vos côtés, vous me trouverez toujours sur le chemin de l’humanisme en étant une députée, accessible, à l’écoute et libre.

Ce qui m’importe le plus, c’est de protéger celles et ceux qui souffrent et d’améliorer la vie quotidienne de tous les Français et aussi de traiter des sujets dont personne n’ose parler et qui pourtant nous concernent tous au quotidien.

Pour que chacune et chacun d’entre vous soit représenté dignement et trouve sa place légitime de citoyen(e) je vous confirme que je suis candidate à ma réélection les 30 juin et 7 juillet prochain dans la 7ème circonscription de Loire Atlantique La Baule-Guérande-Pontchateau. »

Sandrine Josso a été élue sur la 7è circonscription de Loire-Atlantique, sous la bannière LREM à l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Élysée en 2017. Elle quittait le parti présidentiel le 11 juin 2019, et fut réélue en 2022.

Affaire Joël Guerriau

Le 15 novembre 2023, Sandrine Josso portait plainte contre le sénateur Joël Guerriau pour « administration à une personne, à son insu, d’une substance de nature à altérer son discernement ou le contrôle de ses actes pour commettre un viol ou une agression sexuelle ». La députée accuse le sénateur Joël Guerriau de l’avoir droguée afin de l’agresser sexuellement. Cette agression avait eu lieu le mardi 14 novembre 2023. Le sénateur nie les faits et reste à ce jour présumé innocent.

La députée Sandrine Josso veut sensibiliser au « fléau » de la soumission chimique après avoir été droguée à son insu. Le gouvernement lui a confié une mission sur cette problématique. Sandrine Josso est co-rapporteure de la mission avec la sénatrice RDSE, Véronique Guillotin.

La fiche de Sandrine Josso sur le site de l’Assemblée nationale.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page