Loire-Atlantique

Séisme en Turquie : la Loire-Atlantique solidaire

Séisme en Turquie : la Loire-Atlantique solidaire. Les habitants du département ont été touchés par les tremblements de terre qui ont meurtri le lundi 6 février 2023 la province de Mersin en Turquie, les villes de Gazientep et Adana, ainsi qu’une partie de la Syrie voisine.

L’heure est à la solidarité

À Châteaubriant, ou réside une forte communauté turque depuis des dizaines d’années, la solidarité ne s’est pas fait attendre. La Halle de Béré est le lieu de stockage des denrées que les habitants Turcs et Français apportent. Des produits de première nécessité sont collectées par l’ACT ( Association Culturelle Turque). Ainsi, les couvertures, polaires, kit d’hygiène, couches bébé, lampe de poche,… sont bienvenus. Un camion semi-remorque a été affrété. Il part dimanche matin de Châteaubriant, direction, l’est de la Turquie

À Nantes, une aide d’urgence votée à l’unanimité en Conseil métropolitain.

Les élus de Nantes Métropole ont voté à l’unanimité ce matin une aide d’urgence de 25 000 €. De part et d’autre de la frontière turco-syrienne, plus de 20 000 personnes ont perdu la vie, plus de 70 000 personnes sont blessées et des milliers d’immeubles se sont effondrés. De nombreuses personnes sont encore sous les ruines et la destruction des réseaux d’électricité et de communication entrave les opérations humanitaires.

Nantes Métropole contribue à l’effort international

« En solidarité avec les populations turques et syriennes, j’ai souhaité que Nantes Métropole se mobilise, au titre des solidarités internationales, en apportant un soutien exceptionnel à l’association ACTED. » souligne Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole.

Face à ce drame humanitaire, Nantes Métropole contribue à l’effort international pour soutenir les populations civiles. Elle mobilise 25 000 € de son fonds d’urgence afin d’exprimer toute la solidarité de la métropole nantaise envers les populations locales victimes de cette catastrophe naturelle.

Conformément à la loi Oudin-Santini, cette aide provient du budget annexe de l’eau afin de soutenir sur place des actions relevant de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement.

L’Agence d’aide à la coopération technique et au développement (ACTED) reçoit cette aide. L’organisation non gouvernementale française est une association à but non lucratif. Elle dispose d’équipes locales en Turquie et en Syrie depuis plus de 10 ans. Leurs actions vont directement vers les populations les plus vulnérables. Sur place, elles se concentrent actuellement sur des besoins de première nécessité. Ce sont des kits d’abri d’urgence, de l’aide monétaire, de l’alimentation, de l’eau et de l’hygiène.

Si les habitants de la métropole nantaise souhaitent apporter leur aide, Nantes Métropole encourage à privilégier des dons financiers plutôt que matériels qui posent des problèmes de stockage ou d’acheminement. Plusieurs acteurs de l’urgence internationales proposent des plateformes de dons sécurisés :

ACTED : www.acted.org/fr/seisme-du-6-fevrier-en-turquie-aidez-nous-a-repondre-aux-besoins-des-populations-affectees/

UNICEF : don.unicef.fr/seisme-Syrie
Secours populaire : don.secourspopulaire.fr
Médecins sans frontières : soutenir.msf.fr/fonds-urgence
Médecins du monde : dons.medecinsdumonde.org

Le Département débloque une aide d’urgence de 30 000 €

Le Département de Loire-Atlantique apporte une aide financière de 30 000 € à La Croix-Rouge pour venir en aide aux peuples syriens et turcs victimes du violent séisme.

Pour Michel Ménard, président du Département de Loire-Atlantique :

« Le Département débloque son fonds d’urgence pour renforcer l’intervention humanitaire de La Croix-Rouge auprès des populations de Turquie et de Syrie touchées par le tremblement de terre. Les derniers bilans sont lourds et la situation critique. Toutes mes pensées vont aux peuples endeuillés et aux personnels de secours qui interviennent dans des conditions très difficiles et éprouvantes. La Loire-Atlantique est à leurs côtés. »

Le Département de Loire-Atlantique dispose d’un fonds d’urgence pour répondre à des situations de crises
sanitaires, humanitaires ou de catastrophes d’origine naturelle.

 

 

 

 

 

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page