Nantes

Stationnement et circulation interdits pour les supporters du PSG

Un match classé à risque niveau 3 par la division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH), la préfecture de Loire-Atlantique interdit circulation et stationnement des supporters du PSG samedi à Nantes.

Stationnement et circulation interdits pour les supporters du PSG à Nantes lors de la rencontre FC Nantes/ Paris Saint-Germain ce samedi.

Le samedi 17 février 2024 à 21 h00, Ie FC Nantes rencontrera l’équipe du Paris Saint- Germain au stade de la Beaujoire à Nantes dans le cadre de la 22ᵉ journée du championnat de football de ligue 1.

Un match classé dangereux

Ce match est classé à risque niveau 3 par la division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH) du ministère de l’intérieur et des Outre-mer.

Après une succession d’incidents, dont certains majeurs, impliquant des supporters en marge de plusieurs matchs de football, le préfet de la Loire- Atlantique a décidé d’interdire du vendredi 16 février à 18 h au dimanche 18 février à 18 h à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du Paris Saint-Germain Football Club ou se comportant comme tel de circuler ou de stationner sur la voie publique dans le périmètre délimité par les communes de Nantes, Saint-Herblain, Orvault, Saint-Sébastien-sur-Loire et Rezé.

Afin que ce match de football se déroule dans les meilleures conditions, le préfet de Loire-Atlantique appelle tous les supporters du Paris Saint Germain à respecter strictement cet arrêté en ne portant aucun signe distinctif du PSG (maillot, écharpe, etc.) sur ce périmètre.

Une jauge 500 supporters parisiens seulement

En complément, le préfet de Loire-Atlantique a fixé une jauge de supporters visiteurs en provenance de Paris à un maximum de 500 personnes. Un point de rendez-vous Ieur a été imposé pour assurer Ieur accompagnement jusqu’au stade sous escorte policière, dans des conditions organisées.

Enfin, sont interdits sur les communes de Nantes, Saint-Herblain, Orvault, Saint- Sébastien-sur-Loire et Rezé, dans l’enceinte et aux abords du stade, la possession, le transport et l’utilisation de tous pétards ou fumigènes, drapeaux et banderoles dont les inscriptions appellent à la provocation, à la violence ou à la haine et tout objet pouvant être utilisé comme projectile.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page