Loire-Atlantique

Sylvie Teulier prend des grandes vacances

Après plus de trois décennies passées au service culture du Département, Sylvie Teulier prend sa retraite. Elle emmène avec elle plein de moments de partage avec les artistes qu'elle a programmée sur les sites de Grand-Patrimoine.

Sylvie Teulier prend des grandes vacances. Dimanche 23 juillet, à l’occasion de la venue du quintet d’Henri Texier à la Garenne Lemot à Gétigné, Sylvie Teulier a pris le micro quelques instants pour présenter simplement les musiciens. C’est à la demande de Bernard Dejonghe, qui expose en ce moment à la Villa Lemot que le leader du jazz, Henri Texier, était ce dimanche sur scène.

Il y avait vraiment beaucoup de monde pour le concert d’Henri Texier en quintet ce dimanche 23 juillet @Alain Moreau.

Sylvie Teulier a également dit deux mots sur son départ en « grandes vacances ». Elle a présenté la personne qui lui succède à la Direction de la Culture du Département de Loire-Atlantique : Sabine Lecornu.

32 années au service de la culture en Loire-Atlantique

Sylvie Teulier débute en 1991 pour mettre en place le centre de classes du patrimoine de la Garenne Lemot qui avait au départ une forme associative. En 1993, elle devient agent du Département.  À partir de cette date, elle a en charge la médiation à destination de l’ensemble des publics pour le site de la Garenne Lemot.

Sylvie Teulier et Henri Texier, monstre sacré du jazz © Alain Moreau.

Elle est titularisée comme attachée de conservation en 1998. Puis elle devient responsable du service des publics pour les sites clissonnais, de 1998 à 2005.

En 2006, elle rejoint les locaux de la Direction de la culture, à la demande de Jean-Louis Bouillère. Elle assure la programmation et l’organisation du spectacle vivant sur l’ensemble des sites patrimoniaux du Département.

Ainsi, elle travaille au château de Châteaubriant, à l’église de Saint-Sulpice-des-Landes, à la Garenne Lemot, et au château de Clisson. Elle coordonne avec les équipes de terrain la bonne marche des spectacles.

La programmation a pris le nom de Beaux jours en 2008

En 2013, Sylvie Teulier, toujours à la Direction du service culture, intègre une nouvelle structure. Cette entité regroupe le musée Dobrée et les sites patrimoniaux : Grand patrimoine de L.A. Au spectacle vivant est ajoutée en 2014 l’histoire vivante, puis l’appellation Beaux jours est supprimée en 2015.

A quelques jours de son départ à la retraite, Sylvie Teulier se souvient des moments forts partagés.

Le public familial aime beaucoup les spectacles de circassiens, d’acrobaties. Sylvie Teulier en a programmé chaque été à Châteaubriant, comme à Gétigné.

Sylvie se souvient de spectacles plus intimes dans l’écrin de la chambre de Françoise de Foix au château de Châteaubriant. Elle se souvient également de Tsuneko Taniuchi à la Garenne Lemot. Cette performeuse japonaise, qui à l’automne 2021 procéda à des mariages avec qui voulait. Un performance pour questionner l’union sacrée comme acte personnel et social.

Des concerts de jazz, de classique, de la chanson. Et puis des moments forts avec le chapiteau de Madame Suzie, planté une semaine durant sur la pelouse du château de Châteaubriant.  » Du jazz dans le ravin », David Humeau au chant pour cette évocation de Gainsbourg. Ce fut une très belle collaboration entre le Théâtre de Verre et le service culture du Département.

Sylvie Teulier à connu plusieurs présidents du Département : Charles-Henri de Cossé Brissac, Luc Dejoie, André Trillard, Patrick Mareschal, Philippe Grosvalet et Michel Ménard. Qu’on se console, on reverra certainement Sylvie Teulier sur les sites patrimoniaux lors de spectacles. Elle devient spectatrice.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page