Loire-Atlantique

Tempête Domingos : 2000 personnes sans électricité

Tempête Domingos : 2000 personnes sans électricité en Loire-Atlantique.

La tempête Domingos dans la nuit de samedi 4 à dimanche 5 novembre a laissé moins de traces que les précédentes. Céline, durant la nuit du samedi 28 au dimanche 29 octobre, et de Ciaran, jeudi 2 novembre.

Les sapeurs-pompiers du SDIS44 réalisaient 114 interventions sur l’ensemble du département de Loire-Atlantique en lien avec les intempéries, notamment. Comme on pouvait s’y attendre, les villes de la côte nord-ouest du département ont été les plus impactées.

Ces événements mobilisaient plus de 300 sapeurs-pompiers. On ne déplore aucune victime.

Les agents d’Enedis étaient à pied d’œuvre pour rétablir l’électricité en Loire-Atlantique où 2000 foyers étaient privés d’électricité.

Saint-Nazaire et la Presqu’ile guérandaise

Les vents les plus forts étaient relevés à la pointe de Chemoulin. L’endroit le plus venteux de Loire-Atlantique a vu des rafales à 119 km/h. La Presqu’ile guérandaise a souffert également. Les rafales plus violentes se situaient entre l’estuaire de la Loire, entre Saint-Nazaire et Saint-Brevin.

Météo-France a enregistré de très fortes rafales au cours de la nuit dans les terres. Ce qui a pour conséquences des arbres arrachés. Les sols étant détrempés, les racines ne tiennent plus. A Saint-Nazaire, on dénombre beaucoup de chutes d’arbres.

Pour le début de semaine, le ciel reste chargé. Un temps dépressionnaire est encore au rendez-vous pour cette rentrée scolaire.

© Enedis

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page