Théâtre de Verre Châteaubriant

Le Théâtre de Verre est le lieu de spectacles de Châteaubriant. Toute la programmation 2019 en photos et vidéos est disponible.  Grand-Corps Malade, Oldelaf, Moondog, ….De la chanson, mais également de la danse, du théâtre et un programme jeunesse. L’équipe, sous la direction de Frédéric Pithois propose chaque année une programmation de qualité. Variée, intelligente et populaire.

Le Théâtre de Verre à Châteaubriant

En 1992 à Châteaubriant, la maire de l’époque, Martine Buron fait appel à Michel Courbet pour coordonner un service culturel. Et réfléchir à une programmation artistique avec du spectacle vivant. À l’époque, les spectacles ont lieu dans divers endroits de Châteaubriant. Et notamment au Sélect, un cinéma à l’ancienne avec balcon et scène mais qui n’avait pas vocation à recevoir des spectacles professionnels. Le lieu n’était plus adapté, hors d’âge.

Très vite la construction d’un équipement dédié à la diffusion de spectacles à Châteaubriant fait son chemin. Une structure dimensionnée pour recevoir le public se devait d’être accessible facilement, donc en centre-ville. À partir d’une feuille blanche, on rédige un projet précis. Rien ne sera laissé au hasard dans le cahier des charges. De la dimension des sièges pour un confort optimal a la possibilité pour les techniciens, de pouvoir travailler debout. De se glisser en chaque point du théâtre facilement, d’en faire le tour. L’équipe municipale, Jean-Claude Orrière,  adjoint, Claude Perrault, …) visite une vingtaine de lieux culturels, en Bretagne et Pays de la Loire.

Un programmation variée

La Ville de Châteaubriant lance un concours. Trois projets retiennent l’attention du jury. Dont celui du cabinet d’architectes Haumont-Rattier, à Châteaubriant qui emporte l’appel d’offres. Les jeunes architectes s’associeront à Jacques Beaudouin, architecte nantais qui les guidera. Les Bâtiments de France donneront toute de suite leur accord effaçant les craintes d’une telle architecture dans le périmètre proche du château. Il est jugé innovant et respectueux de l’environnement immédiat.

 » Le Théâtre de Verre fait partie des dix lieux de haut niveau en France. Lorsque nous connaissons nos dates quelques mois à l’avance et que l’on voit que l’on passe au Théâtre de Verre, nous savons que nous allons passer un très bon moment, lance Sansévérino lors d’une interview en mai 2015. C’est la troisième fois que je suis programmé et ici, nous sommes proches du public . »

Le chantier débute le 23 septembre 1994.  Nous sommes lors de la deuxième cohabitation sous le gouvernement Balladur. Le ministre de la Culture de l’époque, un certain Jacques Toubon ( RPR) ne daigne pas mettre le moindre centime dans la construction de l’édifice  » La mairie est socialiste, on ne donne rien «  . Martine Buron, prend alors la décision que la ville de Châteaubriant financera le projet. Seule la Région des Pays de la Loire apportera son concours sur les 24 Millions de francs de l’époque.

Le résultat, une audace architecturale, une action urbanistique forte, qui vingt ans après, détonne et force l’admiration. Des artistes, du public et des visiteurs de passage à Châteaubriant.

Le Théâtre de Verre en Chiffres

Le Théâtre de Verre reçoit chaque année entre 35 et 40 spectacles dans sa programmation. La Com Com du Castelbriantais apporte son concours financier. De la chanson, du blues, du jazz, du classique, du théâtre, de l’humour, des performances. Un peu plus de 1100 abonnés, soit 10 % des spectateurs ( 11 375). Une équipe de 7 personnes sous la direction de Frédéric Pithois, assure la bonne marche de la salle. Nottament régisseur, sonorisateur, éclairagiste, comptable, accueil-billetterie et secrétariat.

Hors-programmation, la salle reçoit les spectacles des associations, du Conservatoire. Ainsi que les arbres de Noël des comités d’entreprise et les conférences soit 7600 spectateurs.

Grand Corps Malade au Théâtre de Verre

Grand Corps Malade sort son sixième album « Plan B » Pour commencer, son plan A était de devenir sportif. En deuxième…

Lire la suite »

Oldelaf et ses chansons au Théâtre de Verre

Bonjour, Je m’appelle Oldelaf. Vous pensez me connaître mais non, je n’ai pas joué dans la Reine des Neiges. Je…

Lire la suite »

Para Doxa, de la danse sur la scène du Théâtre de Verre

Le propos s’illustre par la mise en scène d’un collectif d’artistes en création. Des improvisations dansées alternent avec des scènes…

Lire la suite »

La musique de Moondog au Théâtre de Verre

Une décennie de passion, une cinquantaine de conférences et une biographie épuisée puis rééditée. Amaury Cornut n’a pas ménagé ses…

Lire la suite »

Dominique A au Théâtre de Verre

Dominique A passe par Châteaubriant. Tout d’abord, une année 2018 qui fut riche pour lui avec la sortie de deux…

Lire la suite »

Les Nuits Barbares ou les premiers matins du monde

« C’est une histoire de chemin, tout est une histoire de chemin… Cinq années passées entre l’Algérie et la France.…

Lire la suite »

Sur la nappe, on trouve les chansons de Marion Rouxin

Sur la nappe Spectacle musical tout public à partir de 3 ans Sur la nappe, on trouve des chansons. Une…

Lire la suite »

Sur le sentier d’Antigone au Théâtre de Verre

Antigone a un oncle Créon. Nous sommes à Thèbes. Il  prend le pouvoir et décide du sort des deux défunts…

Lire la suite »

Loïc Lantoine+Bancal Chéri au Théâtre de Verre

Loïc Lantoine connait bien le Théâtre de Verre, à Châteaubriant. Il se produit cette fois-ci avec le Very Big Expérimental…

Lire la suite »

La Vrille du Chat, du cirque acrobatique en Loire-Atlantique

La Vrille du Chat par la compagnie Back Pocket Venus des États-Unis, du Royaume-Uni et de France, ils défient l’espace…

Lire la suite »
Bouton retour en haut de la page
Fermer