Tous résistants dans l’âme

Le réalisateur Stéphane Chatry vient présenter son film à Châteaubriant.

Tous résistants dans l’âme, à Émeraude Cinémas, vendredi 13 janvier 2022, à 20h. Vers quel monde allons-nous… ? C’est à cette question que Stéphane Chatry et Louis Fouché se proposent de répondre à travers ce film documentaire.

Touché par le livre de Louis Fouché Tous résistants dans l’âme, Stéphane Chatry décide d’en réaliser l’adaptation. Il invite son ami à le suivre dans la folle aventure de parcourir la France pour une série de rencontres surprenantes…

Dans son film, le réalisateur Stéphane Chatry nous invite à découvrir des initiatives et des modes de vie inspirants porteurs de positivité.

Une série de 25 rencontres qui abordent différents sujets tels que la permaculture, la biodiversité, l’autonomie, la production alimentaire, les habitats écologiques, la santé intégrative, les monnaies locales, les écoles alternatives, etc.

Réalisé comme un voyage aux quatre coins de la France, le film a pour première escale les Pyrénées chez l’ethnobotaniste Bernard Bertrand. Il se termine dans les Pyrénées-Orientales avec l’éditeur et réalisateur Fabien Moine. Stéphane et Louis feront notamment halte chez le permaculteur Damien Dekarz en Corrèze ; l’inventeur Barnabé Chaillot en Isère, et le scientifique et professeur Christian Perronne à Montreuil.

25 rencontres et autant d’initiatives

Un parcours de plusieurs mois cheminant de profils hétéroclites en initiatives singulières, à la rencontre des éclaireurs du monde de demain.

Un film qui se veut rassembleur et catalyseur de lien social, libérateur de parole, facilitateur d’initiatives via notamment la mise en place de projections-débat avec certains intervenants et l’équipe du film.

Pourquoi avoir choisi d’adapter dans un film documentaire, le livre de Louis Fouché “Tous résistants dans l’âme” ?

Il ne s’agit pas réellement d’une adaptation du livre mais plutôt d’un prolongement en image et dans l’action sur le terrain. Avec Louis Fouché, nous avons beaucoup de centres d’intérêts communs tels que la permaculture, l’artisanat, le low tech, la production alimentaire, l’autonomie et l’écologie au sens large. Mais également l’art et la poésie. C’est donc dans la continuité du livre, dans lequel sont abordés certains de ces sujets, que je lui ai proposé de partir à travers la France à la rencontre d’acteurs de ces sujets qui nous semblent importants pour la construction d’un monde plus juste et respectueux du vivant.

Pourquoi avoir choisi un financement participatif ?

Pour un film abordant en partie l’autonomie au sens holistique, nous sommes allés jusqu’au bout de la démarche en tâchant de parvenir à regrouper l’intégralité des financements par les dons de notre public à venir, ceci tant par quête de cohérence que de liberté dans nos choix.

Quels ont été les critères de sélection des intervenants ?

Pour un certain nombre je les connaissais déjà pour les avoir filmés pour ma chaine ethiqueTV.fr. Ce film est en parfaite cohérence avec la philosophie de ma chaine vidéo à travers laquelle je partage ce qui me semble fondamental pour soigner notre société et nos écosystèmes. Louis a également intégré des intervenants passionnants de son réseau.

La richesse de votre film montre une diversité de profils ayant beaucoup en commun… Pouvez-vous en dire quelques mots ?

En deux mots la vocation de notre film est de partager un maximum de clés pour revenir aux fondamentaux, à la sobriété heureuse, au bon sens, à l’abondance alimentaire, de santé, de joie.

En quoi ce film est-il écrit et réalisé pour inspirer, relier et soutenir les spectateurs ?

La vocation de notre film est un partage de solutions d’avenir pour créer du lien, de la solidarité, des échanges d’idées. En générer le maximum de rencontres post projection entre l’équipe du film et les spectateurs.

C’est votre premier film en tant que réalisateur… Un retour d’expérience à partager ? Un conseil pour se lancer ?

Ce film est né en moi tout naturellement durant l’écriture du livre. Le scénario se dessinait au fil des jours. Il y a une dizaine d’années j’ai donné 3 directives à ma vie. Faire ce que j’aime, avec les gens que j’aime et ne plus mentir, c’est ce que je fais depuis. Et les projets tous plus enrichissant et merveilleux que les autres fleurissent.

Comme disait l’Abbé Pierre «Inutile d’attendre d’être parfait pour commencer quelque chose de bien». Quand on tâche de faire du mieux que l’on peut pour l’humanité et pour notre planète, sans prétendre être parfait, la vie nous ouvre les portes.

Je sens que je bâtis quelque chose de positif, je suis confiant. J’ai confiance dans la nature, dans la vie, on récolte uniquement ce que l’on sème, c’est une évidence.

Tous résistants dans l’âme, à Émeraude Cinémas, vendredi 13 janvier 2022, à 20h.
21 Rue De La Vernisserie 44110 Châteaubriant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00