Abandon d’Amazon à Montbert : une victoire pour notre territoire

Abandon d’Amazon à Montbert : une victoire pour notre territoire et pour l’emploi local.

Le président de la communauté de communes de Grand Lieu vient d’annoncer ce jour l’abandon du projet d’implantation d’un entrepôt du géant américain Amazon à Montbert. Après des mois d’incertitudes, c’est une très bonne nouvelle et une victoire pour notre territoire dont se félicitent les élu.e.s du groupe L’écologie ensemble au Conseil régional des Pays de la Loire, mobilisé.e.s aux côtés des associations locales, depuis la première heure, contre le projet de l’implantation de la multinationale américaine en Loire-Atlantique.

L’implantation d’un entrepôt XXL, l’un des plus grands de France avec 185 000m2 de plancher soit environ 25 terrains de football, était un non-sens économique et environnemental, en raison notamment de la concurrence déloyale pour le commerce local et de l’artificialisation de 14,5 hectares de terres. C’est une victoire pour les associations et collectifs de citoyens, citoyennes et d’élus locaux, mobilisés contre le projet.

L’un des plus gros entrepôts de France

A travers sa contestation et son abandon, c’est un message clair adressé à la présidente du Conseil régional Christelle Morançais et à sa majorité, qui ont défendu le projet. La priorité doit aller au soutien au commerce de proximité et à l’accompagnement des alternatives au modèle Amazon, pour un développement vertueux du e-commerce en phase avec la nécessaire relocalisation de notre économie. Ce projet Amazon aurait dû faire l’unanimité contre lui, dès le départ.

Désormais, les élu.e.s du groupe L’écologie ensemble resteront vigilants sur l’utilisation future des terrains dédiés au projet. Alors que notre région est parmi celles qui bétonisent le plus, nous devons tirer les leçons de cet épisode pour un aménagement durable de notre territoire. Prioriser la densification de zones industrielles et d’activités plutôt que l’artificialisation de nouvelles terres naturelles, travailler sur la réversibilité des aménagements et la reconquête des friches.

Lucie Etonno et Matthieu Orphelin, co-présidents du groupe L’écologie ensemble.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00