Loire-Atlantique

Un agriculteur agressé dans le Pays de Retz

La FNSEA, syndicat agricole réagit à une agression qu'aurait subi un de ses membres, agriculteur du Pays de Retz, dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 septembre 2023.

Un agriculteur agressé dans le Pays de Retz. Dans un communiqué, La FNSEA dénonce l’agression dont a été victime un jeune agriculteur d’un trentaine d’années. Installé à Port-Saint-Père dans le Pays de Retz, en Loire-Atlantique, cet exploitant agricole s’est réveillé dimanche soir. Aux alentours de minuit, il aurait surpris deux individus en train de taguer ses bâtiments agricoles.

Un pas supplémentaire franchi

Pour la FNSEA : « Cet  agriculteur responsable local des réseaux JA 44 et FNSEA 44 a été agressé physiquement et son matériel de pulvérisation et un bâtiment volontairement incendiés. Au-delà de la violence de ces actes qui doivent être fermement et rapidement condamnés.

Le préfet, la gendarmerie et la justice ont été immédiatement saisis de cette affaire. La FNSEA 44 et JA 44 condamnent fermement ces actes et demandent que justice soit rendue rapidement. Les auteurs des faits doivent être identifiés et interpellés rapidement. La FNSEA 44 se portera partie civile compte tenu de ces actes et des inscriptions anti FNSEA figurant sur les routes proches de l’exploitation.

Au-delà de cet évènement, ce sont nos adhérents, notre réseau qu’on attaque délibérément. Ce n’est plus possible. Il est urgent d’identifier ces mouvements, qui en sont les auteurs et qui sont, au sein même de notre profession, ceux qui soutiennent directement ou indirectement ces minorités néfastes et attisent le feu. Voilà où mènent de tels comportements.

La Fête de l’Agriculture

En accueillant il y a 15 jours, 30 000 personnes sur le site de la Fête de l’agriculture, au contraire, les citoyens et les consommateurs nous soutiennent. Les agressions de cette nuit sont le fait d’une minorité qui doit être sanctionnée, et dissoute quand elle s’organise en mouvement ! »

De son coté, Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire dénonce fermement ces actes. Elle apporte son soutien plein et entier.

« Il faut que cesse cette menace avant qu’un drame plus grave encore ne survienne. J’apporte mon soutien à la victime et à l’ensemble de la profession agricole, dont je mesure l’inquiétude et la peur face à de telles actions. »

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page