Châteaubriant

Un marquage lumineux entre Soudan et Châteaubriant

Un marquage lumineux entre Soudan et Châteaubriant sera appliqué sur une portion de route.

Afin d’améliorer la sécurité des automobilistes sur les routes départementales, les services du Département de Loire-Atlantique innove. Ils expérimentent, en collaboration avec le ministère de la transition écologique et solidaire, un procédé de marquage routier photoluminescent sur une portion de la route départementale 771 entre Châteaubriant et Soudan. L’objectif est d’améliorer la sécurité des automobilistes

Comment ça marche ?

Une peinture photoluminescente de couleur verte capte la lumière du soleil le jour et la libère la nuit. Elle permet d’améliorer la visibilité du marquage routier (au sol) la nuit. Cette solution peut être mise en place pour compléter un marquage routier mais elle peut également dans certains cas remplacer l’éclairage, comme par exemple sur des itinéraires cyclables. La technologie LuminoKrom® exploite le phénomène naturel de photoluminescence et l’énergie renouvelable des rayonnements solaires. Ce processus physique permet à la peinture de se recharger indéfiniment à la lumière du jour ou à l’éclairage artificiel sans aucune fatigabilité.

Ainsi, la peinture capte et stocke la lumière environnante la journée et la restitue la nuit sous forme de luminosité diffuse pendant dix heures, sans consommation d’électricité ni émission de CO2.

Le site choisi : un virage en rase campagne

La Département a choisi d’expérimenter ce dispositif innovant dans les deux sens de circulation sur la RD 771 entre Châteaubriant et Soudan afin d’améliorer la visibilité dans un virage.

Les techniciens appliqueront une peinture photoluminescente ces prochains jours à deux endroits sur cette portion de route. D’une part, les services l’appliqueront dans le virage (240 mètres). Ils continueront ensuite autour de la Chère (50 mètres côté nord et 50 mètres côté sud).

Évaluer cette expérimentation

Le suivi et l’évaluation de ce procédé innovant seront réalisés par le Cerema, sur une période de 3 ans. Cet établissement public est en charge d’expertises. L’évaluation porte sur :

La sécurité des déplacements pour les usagers,
La perception de ce nouveau marquage par les usagers,
Les performances photométriques, la lisibilité et la visibilité,
La biodiversité.

Donnez votre avis à partir du 15 mai

Pour réaliser cette évaluation, le Département souhaite, entre autres, recueillir les avis des usagers. Une enquête est en ligne. Les questions porteront sur la perception du marquage par tous les usagers, réguliers ou occasionnels, de la RD 771.

L’enquête, totalement anonyme, sera disponible à partir du 15 mai et jusqu’au 18 juin 2023. https://inforoutes.loire-atlantique.fr

Quels impacts sur la faune ?

Le Département souhaite également évaluer l’impact de ce marquage lumineux sur la faune (mammifères, batraciens…) présente autour de l’ouvrage de franchissement de la rivière de la Chère. En partenariat avec le Groupe mammalogique breton, qui a réalisé un diagnostic de la biodiversité existante, le Département va étudier les comportements de la faune confronté à ce nouveau dispositif lumineux, et ce afin, de minimiser son impact environnemental.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page