Loire-Atlantique

Une alerte à la bombe à l’aéroport de Nantes-Atlantique

Nantes-Atlantique cible d'une alerte à la bombe ce mercredi 18 octobre à 11 h. L e doute était levé vers 13 h 50.

Une alerte à la bombe à l’aéroport de Nantes-Atlantique, ce matin 18 octobre 2023.

Vers 11 h, l’exploitant de l’aéroport de Nantes-Atlantique a reçu une alerte à la bombe.

Dans le contexte Vigipirate « Urgence attentat », l’exploitant et les services de l’État procédaient à la mise en place d’un périmètre de sécurité et engagé une opération de levée de doute.

À l’issue de l’opération de levée de doute qui s’est achevée à 13h30, les passagers ont pu regagner l’aéroport. Le trafic reprendra son cours au fur et à mesure de l’après-midi.

Le parquet du tribunal judiciaire de Nantes est saisi de l’affaire.

Dans le contexte anxiogène ambiant suite aux attentats terroristes et islamistes  de ces derniers jours, tant en France qu’à l’international, les tensions sont présentes.

La peine maximale encourue pour une fausse alerte à la bombe s’élève à trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende, conformément à l’article 322-13 du Code pénal.

La posture Vigipirate : niveau urgence attentat déclaré

Suite à l’attaque à caractère terroriste qui s’est produite à Arras le 13 octobre 2023, la Première ministre, Élisabeth Borne, a décidé d’élever la posture du plan Vigipirate sur l’ensemble du territoire national au niveau « Urgence attentat ».

Ce niveau d’alerte s’applique jusqu’à nouvel ordre. On le réévalue en fonction de la situation. Le plan « Urgence attentat » permet notamment d’assurer la mobilisation exceptionnelle de moyens, mais aussi de diffuser des informations susceptibles de protéger les citoyens dans une situation de crise.

Le plan Vigipirate est un dispositif global de vigilance, de prévention et de protection. Il concerne l’ensemble des secteurs d’activité du pays. Il implique tous les ministères mais également l’ensemble de la population.

La dernière version du plan Vigipirate, éditée en décembre 2016, repose sur trois piliers :
→ le développement d’une culture de la sécurité au sein de la société. Un système de niveaux qui renforce la capacité de réponse de l’État. La mise en œuvre de nouvelles mesures renforçant l’action gouvernementale dans la lutte contre le terrorisme.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page