Vignoble

Vignoble : de nouveaux Espaces des Solidarités

Vignoble : de nouveaux Espaces des Solidarités.

À compter de septembre 2019, les centres médico-sociaux (CMS) du Département évoluent en espaces départementaux des solidarités (EDS). Avec de nouvelles missions. L’objectif est de co-
construire un projet territorial des solidarités pour améliorer le service.

Vie quotidienne, budget, insertion, santé de l’enfant. Au plus près des habitants, les professionnels du Département, médecins, sages-femmes, puéricultrices de la protection maternelle et infantile, secrétaires médico-sociales et assistants sociaux, apportent des réponses adaptées à chacun dans les nouveaux EDS.

Dans le Vignoble, à partir du lundi 2 septembre 2019, le Département change le périmètre de ces espaces.  Afin de les faire correspondre à ceux de la communauté d’agglomération de Clisson et de la communauté de communes Sèvre-et-Loire.

Vignoble : de nouveaux Espaces des Solidarités

Si vous habitez les communes de Haute-Goulaine, La Haye-Fouassière, Saint-Fiacre-sur-Maine, vous devrez vous rendre à l’EDS Aigrefeuille-sur-Maine-Clisson. EDS Aigrefeuille-sur-Maine-Clisson, 2, rue du Docteur Doussain, 44 190 Clisson. 02 40 54 02 12.

Si vous habitez la commune de Château-Thébaud, vous devrez vous rendre à l’EDS d’Aigrefeuille-sur-Maine-Clisson. EDS Aigrefeuille-sur-Maine-Clisson, 4, rue Lavoisier, 44 140 Aigrefeuille-sur-Maine. 02 40 06 62 32.

Sur la commune de la Haye-Fouassière, une permanence d’une puéricultrice et d’une assistante de service social sur une demi-journée aura lieu tous les jeudis de 9h à 12h15 et de 14h à 17h15. Maison de l’enfance, 1, rue Fief de l’Isle, 44 690 La Haye-Fouassière. 02 40 54 02 12.

L’action sociale, la priorité du Département

Le travail mené par les professionnels, assistants sociaux et secrétaires contribue au développement du lien social. Dans le Vignoble : de nouveaux Espaces des Solidarités aident à la prévention des risques d’exclusion sociale par une démarche de valorisation et d’implication des personnes. En favorisant leur autonomie dans la gestion de leur vie quotidienne. En facilitant leur insertion et en développant une dynamique locale en partenariat avec les autres institutions et les associations.

À travers les rencontres et échanges, les professionnels de l’action sociale de proximité assurent au quotidien des missions d’accompagnement social auprès des personnes ponctuellement ou de manière plus suivie, 5 jours sur 7 et tout au long de l’année.

Les assistantes sociales écoutent et conseillent les personnes sur leurs droits et les dispositifs d’aide. Elles les aident à résoudre leurs difficultés financières, administratives, éducatives ; elles
facilitent les contacts avec des organismes ou des institutions (CAF, Pôle Emploi…) et accompagnent les allocataires du RSA dans leur démarche d’insertion sociale et professionnelle.

Et les secrétaires médico-sociales accueillent, évaluent, informent et orientent vers le service compétent et/ou le partenariat.

La Protection maternelle et infantile

La Protection maternelle et infantile (PMI) est un service de santé publique gratuit et ouvert à tout public.

Elle promeut la santé familiale pars les consultations pré et post-natales, et les actions à domicile et dans les écoles maternelles. Et veille à la croissance et à l’éveil de l’enfant et applique diverses mesures de prévention médicale, dont la vaccination. Elle contribue au suivi médical des enfants prématurés. Et elle assure la guidance des parents d’enfants en situation de handicap pour leur permettre de développer les potentialités de ceux-ci.

Les puéricultrices sont à l’écoute des futurs parents pour préparer la naissance et l’arrivée du bébé. Elles proposent, après la naissance, des visites à domicile. Et des permanences ou des
consultations d’enfants pour répondre aux questions (alimentation, soins, mode de garde, vaccination…). Les puéricultrices assurent, en lien avec le médecin, les bilans de santé des enfants de 3 ans scolarisés en école maternelle. Et enfin, elles sont en lien avec les équipes enseignantes.

Les médecins assurent les consultations pour les enfants de moins de six ans et participent à la politique de prévention.

L’unité emploi

Les unités emplois du Département guident les allocataires RSA socle afin de faciliter et sécuriser leur retour à l’emploi. Et peuvent informer et conseiller les employeurs locaux dans leurs démarches de recrutement.

Les chargées d’accompagnement à l’emploi. Lors d’un suivi régulier et personnalisé, ils accompagnent les allocataires du RSA. Par un diagnostic socio-professionnel, la définition d’un projet, l’orientation vers des offres qui correspondent à leurs compétences, le suivi en emploi ou en formation. Pour cela, ils mobilisent un réseau de partenaires et identifient les secteurs qui recrutent. Ils proposent des dispositifs adaptés à chaque personne ou employeur.

Visuel© Xavier Mouton.

Tags
Fermer