La Solitaire : changement de parcours

La Solitaire : changement de parcours de la 3ème étape. Demain, départ à 12h pour 640 milles sur un parcours qui évite le plus dur d’une dépression.

Ce midi, à 24 heures du coup d’envoi de la 3è et dernière étape, Yann Chateau, en accord avec météo consult, le corps arbitral et l’organisateur annonçait le parcours. Il a retenu pour l’ultime étape entre Royan et Saint-Nazaire la route la moins turbulente.

De l’embouchure de la Gironde à l’estuaire de la Loire, les 32 marins vont parcourir 640 milles sur un tracé typé large à travers le golfe de Gascogne. Il consiste en une descente très près des côtes, dans l’est de la Galice. Puis ce sera une remontée vers le port final de cette 53e Solitaire du Figaro.

Parcours de la troisième étape Royan – Saint-Nazaire

« On a choisi le parcours 3 B qui est prévu dans l’avis de course depuis six mois. Il faut répondre à l’arrivée d’une dépression très creuse et de vents forts de sud-ouest en proche Atlantique, dans le golfe de Gascogne, notamment aux abords du cap Finisterre. Avec ce tracé, on évite les vents les plus forts et une mer trop formée qu’auraient rencontré les solitaires sur un bord de près, au regard des prévisions météorologiques annoncées, » explique Yann Chateau.

À 12 heures, demain dimanche, le flotte partira de Royan. D’abord un parcours côtier avec une bouée au niveau de la pointe de Suzac. Les marins iront sur une bouée vers la pointe du Chay. Puis les concurrents rejoindront une bouée juste à la sortie du bassin d’Arcachon. Ce sera alors la partie nord-ouest espagnole, à 55 milles plus à l’est de La Corogne pour se protéger des vents forts attendus à la pointe nord-ouest des côtes ibériques.

Le flotte ira enrouler les îles Farallones, autour de mercredi dans la matinée. Place alors à une remontée engagée sur un bord vers Saint-Nazaire avec des vents entre 25 et 35 nœuds de sud-ouest et quatre mètres de vagues maximum.

L’arrivée du premier bateau est estimée jeudi dans la matinée après une longue cavalcade au portant de 24 heures.

Visuel : Arnaud Pilpré.

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
0:00
0:00